Bannière

ACTUALITES

Guinée : Vers la mise en place d’une brigade de surveillance des infrastructures routières

14/7/2017

 





En application de la loi portant protection du patrimoine routier national, le ministère des Travaux publics envisage de mettre en place une brigade de surveillance des infrastructures routières. L’annonce a été faite ce jeudi 13 juillet 2017 sur les ondes de la radio nationale par la ministre des Travaux publics, Oumou Camara.


Mais avant l’entrée en fonction de cette brigade de surveillance qui va appliquer des pénalités aux auteurs d’agression contre le réseau national, précise la ministre Oumou Camara, « il va avoir une campagne de sensibilisation de la population sur l’existence de la loi sur la protection de notre patrimoine routier ».


« Pour la protection de notre patrimoine routier, nous avons une loi. Cette loi est aujourd’hui applicable. Les textes d’application sont sortis. Nous allons mettre en place une brigade de surveillance de notre réseau. Cette brigade va appliquer des pénalités.


Il est prévu que l’exécution tranchés non réparés, le déversement agrégats, des eaux usées et huiles de moteur sur la route ; la construction des dos d’âne seront désormais sanctionnées.


Ceux par exemple qui creusent les tranchés seront mis en demeure de refaire la route comme elle était. S’ils ne le font pas, il leur sera infligé une pénalité de 750 000 francs par jour au terme d’un délai de sept jours. En plus de cette pénalité, il est prévu une amende de 1 500 000 par rapport à la destruction du réseau.


Mais en attendant l’application de ces pénalités, nous allons sortir pour informer la population », précise la ministre.


Le réseau routier guinéen, il importe de le dire, fait l’objet d’agressions parfois barbares. En plus de l’occupation anarchique des emprises des routes, les canaux de drainage des eaux de ruissellement sont devenus des dépotoirs d’ordures. Et lorsqu’il pleut, les eaux de pluies ne trouvant plus de passage, stagnent sur la chaussé. Des tranchés sont creusés par des citoyens qui ne se soucient pas de refaire la chaussé comme elle était avant leur travail. Des dos d’âne sont posés n’importe comment.




C’est justement face à ce constat que le département des Travaux publics a récemment fait adopter par les députés, la loi portant protection du patrimoine routier national. Cette loi rend effectif le principe casseur/payeur ; la poursuite des contrevenants devant les tribunaux et leurs sanctions. Avec ses textes d’application, ils définissent et fixent les règles relatives à la protection du patrimoine routier national.




Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Communales 2018 : le vainqueur de la commune de Boffa commence à perdre patience

Dubréka : des élèves dans la rue pour dénoncer la multiplication des accidents de routes

Guinée : Des juristes dénoncent l’arrestation d’un syndicaliste accusé de « tentative de trouble… »

Violences survenues à Kourémali : le ministre Guinéen de l’Administration du Territoire se montre rassurant

Boké : Un syndicaliste arrêté et conduit à Conakry, des travailleurs menacent de marcher pacifiquement !

Labé : Un lycéen de 19 ans meurt noyé dans les eaux des chutes de la Saala

Bannière