Bannière

ACTUALITES

Massacre du 28 Septembre : Tibou Kamara veut-il contribuer à retarder la clôture de l’instruction?

7/8/2017

 
Selon un communiqué publié Samedi dernier par la télévision nationale, « Monsieur Tibou Kamara, ministre d’Etat, Conseiller personnel du président de la République, a demandé et obtenu de ce dernier, l’autorisation d’apporter son témoignage dans le dossier du 28 septembre 2009 ». Tibou Camara n’attendrait alors que la convocation du pool de juge en charge de ce dossier, si son témoignage était sollicité par ce dernier.

Ministre en charge de la communication de la Présidence et du ministère de la Défense sous la junte conduite par Moussa Dadis Camara, Tibou Kamara a démissionné au lendemain du massacre du 28 Septembre qui a fait plus de 150 morts et des dizaines de femmes violées, selon un rapport d’enquête des Nations Unies. Récemment, dans une tribune titrée : ‘‘Je ne suis pas témoin, ni acteur’’, Tibou Camara se demandait si « l’on peut témoigner de ce qu’on n’a pas fait, vu ou entendu ? ».

« Avant, pendant et après ce jour fatidique, je n’ai été à aucun poste qui ferait que mon ‘’témoignage’’ soit jugé ‘’capital’’. Peut-on témoigner de ce qu’on n’a pas fait, vu ou entendu ? Je n’étais pas au camp, ni au stade et défie quiconque pourrait prouver le contraire. Je n’étais pas non plus ‘’ donneur d’ordres’’. Même si je l’avais été, je n’en aurais pas abusé parce que j’ai toujours été de ceux qui construisent, opposés à ceux qui ne savent que détruire, nuire, animés d’une haine intime envers les autres et eux-mêmes », a écrit entre autres, le Conseiller personnel du président de la République pendant que des rumeurs sur sa comparution devant le pool de juge en charge du dossier 28 Septembre couraient dans la cité .

Que s’est-il passé alors pour que Monsieur Kamara demande à être entendu par les magistrats en charge du dossier du massacre du 28 Septembre ? Qu’est-ce qu’il aura à dire pour la manifestation de la vérité alors qu’il dit : « Je ne me sens concerné en rien ni près ni de loin par les faits. Je ne suis associé en rien à cette page sombre de l’histoire récente de la Guinée ? » Veut-il ressembler à son ancien patron et ami le Général Sékou Konaté qui n’était pas à Conakry au moment des faits mais connaît tous les acteurs ? Pour le respect dont il jouit auprès de ses compatriotes, Tibou Kamara ferait alors mieux de rester tranquille au lieu de provoquer des actes qui ne feraient que retarder la clôture de l’instruction dans cette affaire pendant que les victimes veulent que ce soit avant le mois de Septembre prochain qui marque son huitième anniversaire.

La comparution de Tibou Kamara dans cette affaire du 28 Septembre, il ne faut pas se leurrer, ne fera qu’élargir le champ d’enquête. Toute chose qui ne fera qu’éloigner la perspective de la tenue d’un procès dans un bref délai. A mois que ce soit l’ambition nourrit par notre Ministre d’Etat.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Communales 2018 : le vainqueur de la commune de Boffa commence à perdre patience

Dubréka : des élèves dans la rue pour dénoncer la multiplication des accidents de routes

Guinée : Des juristes dénoncent l’arrestation d’un syndicaliste accusé de « tentative de trouble… »

Violences survenues à Kourémali : le ministre Guinéen de l’Administration du Territoire se montre rassurant

Bannière