Bannière

ACTUALITES

Guinée : l’organisation des élections locales pourrait être retardée par manque de moyens financiers

 Politique
11/9/2017

 





L’organisation des élections communales et communautaires avant la fin de cette année 2017 devient de moins en moins probable que celle du procès du massacre du 28 Septembre 2009. La crise en son sein, on n’en parle plus mais la l’institution électorale à un nouveau problème.

De sources bien informées, la (CENI) commission électorale nationale indépendante n’a pas les moyens financiers qu’il faut pour l’organisation des élections locales. Un manque de moyen qui pourrait retarder l’organisation de ces élections jadis prévues pour le premier trimestre de l’année.

La tenue des élections locales avant la fin de cette année 2017, faut-il le rappeler, est l’une des conclusions de l’accord politique du 12 Octobre 2016.

La CENI a pris sa place au sein du comité de suivi de cet accord après la promulgation du code électoral amendé. D’après nos informations, elle a élaboré un projet de chronogramme pour les élections locales qui sera soumis à l’appréciation des parties prenantes au processus électoral, les jours à venir.

L’institution électorale aurait également conçu le budget des élections locales. Contrairement 447 milliards GNF du temps de Bakary Fofana, l’organisation des élections communales et communautaires coûtera 335 milliards GNF. Ce qui est loin de résoudre le problème. Le gouvernement qui doit supporter cette charge n’aurait que 113 milliards de GNF.

A rappeler que l’opposition menace de poursuivre ses manifestations si elle n’est rassurée de l’organisation de ces élections avant la fin de l’année.

Kovana SAOUROMOU


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière