ACTUALITES

Affaire Koula Diallo: Une nouvelle victoire du camp Cellou Dalein sur celui de Bah Oury

29/11/2017

 



Le tribunal criminel de Dixinn a rejeté une fois de plus, le lundi 27 novembre, la demande de la partie civile relative à la comparution de certains proches de Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG, en qualité de témoins dans le procès du meurtre du journaliste Mohamed Koula Diallo et la tentative d’assassinat sur la personne de Bah Oury, ancien vice-président de l’UFDG en février 2016 près du siège de l’UFDG.


Par la même occasion, le tribunal criminel de Dixinn a également rejeté la demande de la partie civile représentée par Amadou Oury Bah connu sous l’appellation de Bah Oury et les ayants droits du journaliste Mohamed Koula Diallo. Une demande relative à la diffusion des images vidéo, « preuves de la participation effective des accusés à la commission des infractions poursuivies ».


En revanche, le tribunal a ordonné la citation des ayants droits du journaliste Mohamed Koula Diallo en qualité de partie civile même si ces derniers se seraient remis à la sagesse de Dieu.


Maître Kpana Emanuel Bamba, un des avocats de la partie civile, dénonce une violation du code de procédure en son article 422. Pour lui, « c’est une manière d’enlever à la partie civile l’un de ses droits fondamentaux ; à savoir, le droit de faire comparaître un témoin dans un procès criminel ».


Et de poursuivre : « si le tribunal refuse ce droit à la partie civile, c’est une parodie de justice qui profile à l’horizon ».


Avant d’ajouter : Curieusement encore. Vous avez suivi cette décision de justice, toute à l’heure, qui refuse à la partie civile, la diffusion dans la salle d’audience, des images que nous avons comme éléments de preuve pour établir la culpabilité des accusés qui comparaissent devant ce tribunal criminel. Le tribunal en nous refusant une fois, est en train de faire preuve que c’est à une parodie de justice qui pointe à l’horizon ».


Par contre, pour Maître Alsény Aïssata Diallo de la défense, « c’est le droit qui a été dit par le tribunal ». « Je pense que le navire de la partie civile est en train de chavirer dans la mesure où la demande que cette partie civile vient de soumettre de nouveau au tribunal lui a déjà été soumise au paravent et ce dernier avait pris sa décision. Une décision irréprochable. Aujourd’hui encore, et toujours dans le souci de trainer le tribunal, ils soumettent encore la même demande relative à la comparution des témoins que eux-mêmes ont volontairement cité dans la mêlé, sans aucune réflexion. Et le tribunal, en bon droit et d’un revers de la main, a rejeté purement et simplement ces demandes »


Et d’ajouter concernant la diffusion des images vidéo : « Imaginez ! Nous avons commencé ce procès, il y a plus de trois mois. Il est inacceptable pour nous de la défense et même pour monsieur le procureur qui est une partie importante dans ce procès, la diffusion des images à cette étape de la procédure. Et c’est donc du bon droit que le tribunal a rejeté d’un revers de la main, ces demandes dans leur ensemble parce qu’elles sont fantaisistes et non fondées. »


La prochaine audience est prévue le 08 janvier 2018.


Kovana SAOUROMOU



 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Communales 2018 : le vainqueur de la commune de Boffa commence à perdre patience

Bannière