ACTUALITES

Guinée : le syndicat des banques et assurances apporte son soutien à celui de l’éducation en grève

9/3/2018

 





Depuis sa « reconnaissance » par les autorités, le SLECG (syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée) dirigé par le camarade Aboubacar Soumah ne cesse de bénéficier de soutiens de taille. Après l’Unité d’Action forte de huit centrales syndicales, c’est la puissante Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances de Guinée qui vient de manifester son soutien au syndicat de l’éducation à l’origine de la grève des enseignants reprise le 12 février dernier.


Le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) a bénéficié cette semaine du soutien de la Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Micro Finances de Guinée (FESABAG). Dans une déclaration publiée le jeudi 08 mars 2018, le bureau exécutif de la FESABAG, membre fondateur de l’USTG (union syndicale des travailleurs de Guinée), centrale syndicale à laquelle est affilié le SLECG, reconnaît la légitimité du SLECG et de son Secrétaire Général Aboubacar SOUMAH.


Partant de ce qui précède, la Fédération Syndicale Autonome des Banques, Assurances et Micro Finances de Guinée « invite les parties prenantes aux négociations en cours, à user de tous les moyens utiles et nécessaires en leur possession pour sauvegarder l’année scolaire et la paix sociale ». Tout en se réservant « le droit d’user de tous les moyens légaux à sa disposition pour défendre les travailleurs et l’avenir » des enfants de Guinée.


Pour plus d’informations, lire ci-dessous, l’intégralité de ladite déclaration :




La FESABAG constate avec une très vive inquiétude qu’en dépit de tous les appels lancés en faveur d’un dialogue responsable et constructif entre toutes les parties prenantes pour sortir la Guinée de cette crise sociale qui perdure, la situation s’enlise et affecte dangereusement la scolarité de nos enfants et le progrès économique et social de notre pays.


En effet, considérant que :


– Le système éducatif guinéen s’achemine lentement mais sûrement vers une année blanche qui hypothéquera l’avenir de nos enfants, ESPOIRS DE DEMAIN ;


– L’économie guinéenne (le système financier en premier lieu) est affectée négativement avec tous les risques qui en découlent ;


– L’inquiétude et l’insécurité grandissantes dont font face les travailleurs au cours de leurs déplacements de tous les jours, avec les troubles sociaux qui en résultent ;


– Les risques encourus par les institutions financières, leurs travailleurs et les clients ;


Face à cette situation, la FESABAG en tant que membre fondateur de l’USTG, se fondant sur son sens élevé de responsabilité, reconnaît la légitimité du SLECG et de son Secrétaire Général Aboubacar SOUMAH.


Dans son souci de trouver une solution apaisée à la crise actuelle, elle invite les parties prenantes aux négociations en cours, à user de tous les moyens utiles et nécessaires en leur possession pour sauvegarder l’année scolaire et la paix sociale.


Par la même occasion, ELLE prend à témoin l’opinion nationale et internationale, que dans un bref délai, si une solution adéquate n’est pas trouvée elle se réserve le droit d’user de tous les moyens légaux à sa disposition pour défendre les travailleurs et l’avenir de nos enfants.




TANT VAUT L’ECOLE TANT VAUT LA NATION


LE BUREAU EXECUTIF DE LA FESABAG UNIS, NOUS VAINCRONS.




Transcrit par Kovana SAOUROMOU

 Cliquez ici pour télécharger le document joint

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Mandiana à feu et à sang : des jeunes en colère dénoncent les « fausses promesses » du Professeur Alpha Condé

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Bannière