Bannière

ACTUALITES

Assemblée Nationale : Un député de l’opposition mis en minorité et humilié par ses pairs

11/4/2018

 

Des députés de l’opposition qui n’apprécient pas le fait pour Claude Kory Kondiano d’être complaisant vis-à-vis du Gouvernement qui ne communique pas à temps, les projets de loi à l’Assemblée, ont tenté, le mardi 10 avril, à maintes reprises de l’empêcher de s’exprimer.

Le président de l’Assemblée Nationale, faut-il le préciser, interpellait de nouveau, les députés à être à temps au travail.

Prenant la parole, le rapporteur général de l’Assemblée dira à ces collègues: « Il ne sert à rien de vociférer alors que des choses sérieuses nous attendent ». Se disant choqué par le mot vociférer, Fodé Oussou par contre, demandera au président de dire à son collègue, de le retirer.

Avec insistance, le président des Libéraux Démocrates et vice président de l’UFDG a fait savoir qu’à ses yeux, ce mot a une mauvaise connotation. « C’est le mot le plus large que l’on puisse accepter », a-t-il indiqué.

Sans attendre la réponse du président de l’Assemblée, le rapporteur général a dit qu’il maintient son mot puisque c’est le seul à même de décrire le comportement des perturbateurs. Il sera soutenu par certains collègues députés et dans l’indifférence totale des autres.

Se moquant de lui, les soutiens du rapporteur général promettaient de trouver un dictionnaire de la langue française à Fodé Oussou Fofana qui selon eux ne connaît pas la signification du mot vociférer.

C’est dans ce brouhaha que la séance a été levée sans que cela ne soit prononcé par le président de l’Assemblée et entendu par tous les députés.

A retenir que la plénière de ce mardi initialement prévue pour l’examen et l’adoption de la modification de certains articles de la loi sur la passation, le contrôle et la régulation des marchés publics et l’adoption du chronogramme de la première session a finalement été consacrée à l’adoption de ce dernier point. Le premier point n’a pu être examiné et adopté en raison de certains manquements dans le texte.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Communales 2018 : le vainqueur de la commune de Boffa commence à perdre patience

Dubréka : des élèves dans la rue pour dénoncer la multiplication des accidents de routes

Guinée : Des juristes dénoncent l’arrestation d’un syndicaliste accusé de « tentative de trouble… »

Violences survenues à Kourémali : le ministre Guinéen de l’Administration du Territoire se montre rassurant

Bannière