Bannière

ACTUALITES

Conakry: la quête de solutions aux impacts d’agressions contre les routes au centre d’une rencontre

 Société
8/5/2018

 




Le patrimoine routier guinéen est victime de diverses formes d’agression qui impactent sérieusement sur sa durée. Comment résoudre ce problème devenu de nos jours, un fléau ? La question est au centre des débats dans un atelier d’échanges qui réunit depuis lundi 07 mai, à Conakry, tous les intervenants dans le domaine, à l’initiative du ministère des Travaux Publics.



Durant deux jours, techniciens de l’administration publique, opérateurs économiques, leaders politiques et acteurs de la société civile, vont présenter le diagnostic effectué sur certaines voiries de Conakry en vue de trouver ensemble des solutions qu’il faut pour sauver le patrimoine routier national.



En raison de la crise économique mondiale caractérisée par la faiblesse des ressources publiques et l’insuffisance de l’appui des bailleurs, la gestion rationnelle du patrimoine routier est une impérieuse nécessité. Malheureusement, à Conakry comme à l’intérieur du pays, le constat des multiples agressions dont le réseau routier guinéen fait l’objet est très amer.



Les agressions dont est victime le patrimoine routier guinéen, selon le ministère des Travaux Publics partent des surcharges des véhicules aux installations des panneaux publicitaires anarchiques en passant par les brûlures de pneus et ordures et le déversement de lubrifiant sur la chaussée ou dans son emprise, le dépôt d’agrégats et de gravats des immeubles en construction sur la chaussée, les tranchées non fermées et mal exécutées, et l’installation anarchique des dos d’ânes.



D’après la ministre des TP, le coût de l’impact des agressions sur le patrimoine routier, selon les résultats d’une enquête portant sur les cinq communes de Conakry s’élève à près de 60 millions de GNF. Environs 25% des ressources destinées à l’entretien de toutes les routes du pays. Une enveloppe qui pourrait en peu de temps, s’alourdir si rien n’est fait pour freiner les agressions contre le patrimoine routier.







Représentant la délégation de l’Union Européenne à l’ouverture des travaux, Jérôme Rihovey, s’est réjoui de la présence de tous les acteurs du transport au tour de la table. « C’est un plaisir de voir l’assistance élargie aujourd’hui, non seulement à tous les transporteurs pour qui la route est un outils de travail, mais aussi à tous les opérateurs qui, d’une façon ou d’une autre interviennent sur la chaussée, sur la voirie, qui est réalisée avec les investissements du pays, du budget national du développement, mais aussi avec les fonds que peuvent mettre en œuvre les bailleurs de fonds », a-t-il affirmé.



« Je pense que la tenue de cet atelier va permettre de bien approfondir le sujet et mettre en évident l’importance financière que représente ces agressions et de pouvoir rechercher ensemble les voies et moyens d’éviter toutes ces agressions », a estimé le diplomate européen.







K.G.S






 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Communales 2018 : le vainqueur de la commune de Boffa commence à perdre patience

Dubréka : des élèves dans la rue pour dénoncer la multiplication des accidents de routes

Guinée : Des juristes dénoncent l’arrestation d’un syndicaliste accusé de « tentative de trouble… »

Violences survenues à Kourémali : le ministre Guinéen de l’Administration du Territoire se montre rassurant

Boké : Un syndicaliste arrêté et conduit à Conakry, des travailleurs menacent de marcher pacifiquement !

Labé : Un lycéen de 19 ans meurt noyé dans les eaux des chutes de la Saala

Guinée-Santé : 22 véhicules et 55 motos pour les ERARE

Guinée : Plus de 300 cours d’eau disparus sous l’effet de la dégradation de l’environnement à Siguiri

Mandiana: Des manifestants exigeant la construction du pont sur le fleuve Sankarani !

Bannière