ACTUALITES

Hausse du prix du carburant : les syndicats exigent l’application du protocole d’accord du 19 février 2016

5/7/2018

 


Entre le Gouvernement et les syndicats des travailleurs, les négociations proprement dites n’ont pas encore commencé. Prévue pour 10 heures, hier mercredi 04 juillet, la rencontre entre les deux parties sous l’égide de l’inspection générale du travail et en présence du patronat n’a d’ailleurs débuté qu’après midi en raison du retard accusé par les délégués des syndicats. Et lorsqu’ils sont arrivés, les syndicalistes n’ont eu qu'à remettre sur la table que leur préalable avant toute négociation ; à savoir le retour des carburants au prix initial.

«Nous sommes venus déposer un document. Et ce que le document que venons de déposer est un document dont le contenu est conforme au communiqué que vous avez écouté. Cela veut dire que nous sommes prêts à venir sur toute table de négociation à partir du protocole d’accord du 19 février 2016 qui stipule que les parties doivent se concerter de la nécessité d’augmenter ou de diminuer le prix du carburant », a expliqué Mamadi Mansaré, Secrétaire général adjoint et chargé des négociations à la CNTG en précisant que la grève continue.

Du côté du Gouvernement on espère arriver à un compromis. « Des Guinéens se sont retrouvés dans le respect de la forme du comité tripartite. Le patronat et le syndicat étaient là. Plus le médiateur et nous autres du côté du Gouvernement. On a fait notre plaidoyer. Pour le moment le syndicat a demandé qu’il reparte à la base consulter. Nous sommes tous Guinéens. On a le sens du dialogue et du compromis. On trouvera la solution », a affirmé au nom du Gouvernement, Zakaria Koulibay, Ministre des Hydrocarbures.

Et conformément aux déclarations du Secrétaire général adjoint de la CNTG qui avec l’USTG a appelé à la grève, le mouvement se poursuit à Conakry et dans plusieurs villes de l’intérieur. La circulation qui a timidement repris ce jeudi 5 juillet 2018sur l’axe Kagbelen (commune de Dubréka)-Sonfonia (commune de Ratoma, Conakry) a été aussitôt interrompue. Boutiques et magasins sont toujours fermés. Certaines banques, en revanche, ont ouvert.

Kovana Goba Saouromou

 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Mandiana à feu et à sang : des jeunes en colère dénoncent les « fausses promesses » du Professeur Alpha Condé

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Bannière