ACTUALITES

Promotion du droit en Guinée : l’Association des Juristes en Action pour le Droit affiche de bonnes intentions

30/8/2018

 

Lente ; pourrie ; corrompue. Voilà autant de qualificatifs donnés à la justice guinéenne. Des invectives qui, selon beaucoup de praticiens du droit, résultent beaucoup plus de l’ignorance du fonctionnement de l’appareil judiciaire par les citoyens que de la réalité.
À l’origine des multiples violations des droits humains dans le pays, notamment les vindictes populaires, ces graves erreurs d’appréciation, pourraient être corrigées par des jeunes engagés à faire en sorte que tout le monde soit au même niveau d’information.
Pour Momoya Sylla, président d’honneur de l’Association des Juristes en Action pour le Droit (AJAD) au sein de laquelle œuvrent ces jeunes qui ne sont pas que des juristes: « au lieu de se mettre à dénoncer la justice, il faut informer les citoyens sur leurs droits et devoirs ».
Consciente du fait que la Guinée n’avancera jamais si nous ne respectons pas le droit, l’association qui vient de se doter d’un nouveau bureau présidé par Mohamed Lamine Oularé a réinscrit dans son plan d’action de l’année en cours, le forum des praticiens du droit.
Cette rencontre de donner et de recevoir, d’après Momoya Sylla, est toutefois, une tradition de l’Association des Juristes en Action pour le Droit. Elle a toujours été au cœur de ses activités depuis 2013. Mais pour des raisons pratiques, elle a été délaissée ces dernières années.
D’après le président l’Association des Juristes en Action pour le Droit, beaucoup d’activités sont prévues durant ce mandat. En plus du forum, il y aura des conférences et des cafés-débats. Puisque, indique-t-il, « l’ambition est et demeure la vulgarisation du droit ».
Aux dires de Hawa Bangoura, première trésorière, l’AJAD en hibernation depuis 2015 s’est réveillée avec de nouveaux modes opératoires. Pour faciliter la tâche aux apprenants, les étudiants notamment, des commissions sur les différents aspects du droit ont été constituées.
« Nous allons animer la vie juridique. On s’investir à dénoncer les violations des droits. S’il le faut, saisir la justice », insiste le président en exercice des juristes engagés pour la promotion du droit qui n’entend pas circonscrire ses activités dans la capitale Conakry.
Tout n’est pas rose. Mais pour le président de l’AJAD, « présentement, l’environnement juridique guinéen se porte bien ». « Par rapport aux années précédentes, il y a une amélioration au niveau du recrutements du personnel. Tout comme avec la mise en place du Conseil Supérieur de la Magistrature», énumère Oularé.
« Il y a des bases qui sont en train d’être posé. Il y a également une prise de conscience sur la défense des droits », ajoute pour sa part Magloire Théophile Kaman Kouadio, Secrétaire administratif en regrettant toutefois la recrudescence des propos ethnocentriques.
A souligner que l’AJAD a été créé en 2011 pour pallier non seulement au manque d’information juridique afin de reprocher la justice des justiciables, mais pour aider les étudiants en droit qui sont les professionnels de demain à faire des choix judicieux.

Kovana SAOUROMOU






 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Mandiana à feu et à sang : des jeunes en colère dénoncent les « fausses promesses » du Professeur Alpha Condé

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Bannière