Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Assassinat de Thierno Aliou Diaouné : la recherche de la vérité se poursuit

 Société
29/4/2019

 

L’on ne sait toujours pas qui a assassinat l’ancien ministre de la jeunesse et des sports et de la culture, Thierno Aliou Diaouné dans la nuit du 06 Février 2014 dans la haute banlieue de Conakry. Le tribunal de première instance de Dixinn territorialement compétent continue de chercher le ou les auteurs de ce crime crapuleux qui a indigné plus d’un.

Dans le box des accusés se trouvent quatre personnes toutes poursuivies pour assassinat et complicité. Il s’agit d’un Nigérian, un Libérien, un Sierra Léonais et un Guinée. Ce dernier est particulièrement accusé d’être l’auteur du coup de feu qui a été fatal à l’ancien ministre et activiste de la société civile. Ils nient tous les faits mis à leur charge.

Ce lundi 29 avril 2019, ce fut d’abord le tour du Nigérian de donner sa version des faits et du Libérien. Il a été suivi peu après une pause de près d’une heure par le Libérien.

Répondant au nom d’Aruna Godwin Ozoéwé alias John, le Nigérian a dit ne rien savoir de l’assassinat de Thierno Aliou Diaouné. Il dit avoir été arrêté en 2015 par la police qui le soupçonnait d’être complice de Noel Camara dit Noua et d’autres personnes suspectées d’être impliqué dans l’assassinat de l’ancien ministre. Pourtant, ajoute-t-il, la relation qu’il avait avec Noel est purement basée sur le commerce.

Comme le Nigérian, Samuel Djinge dit Sam ou Sami, le Libérien a également affirmé qu’il a été arrêté parce qu’il était soupçonné d’avoir des relations avec les suspects de l’assassinat de l’ancien ministre dont Noel Camara. C’est la femme de ce dernier qui aurait même conduit les agents à son domicile pour l’arrêter.

Tous les deux ont accusé les agents de la BRB (brigade de répression du banditisme) de les avoir soumis à des traitements inhumains et dégradants.

Le Guinéen Abdoulaye Djibril Diallo dit Foulaboy ayant soutenu qu’il était en détention au moment des faits que c’est à sa remise en liberté qu’il a été arrêté lorsqu’il a acheté un téléphone qui serait celui de l’ancien ministre assassiné, il a été ordonné par le tribunal, une vérification dans le registre de la Maison Centrale. Il a aussi été ordonné par le tribunal, la comparution de la femme de Noel citée par presque tous les accusés d’être à la base de leur malheur.

Prochaine audience, le 14 Mai prochain.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Guinée: des orpailleurs Burkinabés en justice suite à une plainte d’une association d’orpailleurs locaux

Guinée: Liberté provisoire pour le journaliste Lansana Camara

Marche de la colère contre la détention du journaliste Lansana Camara : Déclaration des associations de presse

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Forécariah: Menace de disparition de l'île de Kaback

Guinée : un avocat trimbalé en justice pour abus de confiance

Région : Kankan connaît enfin son maire

Bannière