Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Guinée : Faut-il craindre une grève des magistrats ?

8/5/2019

 

Le moins que l’on puisse dire est que les activités judiciaires en Guinée risquent d’être fortement perturbées dans les jours ou semaines à venir si rien n'est faits pour éviter que les magistrats du pays mettent à exécution leur menace d’aller en grève.

En assemblée général extraordinaire, le 12 avril dernier, les magistrats avaient menacé d’aller en grève si leur demande de levée de l’immunité du député de la mouvance, Amadou Damaro Camara qu’ils accusent, d’outrage, injures et diffamation, n’est pas agréé par l’Assemblée nationale. Ce qui, malheureusement pour les justiciables, vient d’être fait par la deuxième institution du pays.

En réunion le lundi, 06 Mai, le bureau de l’Assemblée nationale a décidé de ne pas lever l’immunité de l’honorable Amadou Damaro Camara. Le président du groupe parlementaire RPG arc-en-ciel ne comparaîtra donc pas devant la justice pour répondre des faits de « diffamation à l’endroit du corps de la magistrature, d’outrage à magistrat dans l’exercice de ses fonctions, d’abus de fonction, d’atteinte à l’autorité de la justice et d’entrave à l’exercice de la justice ». Faits prévus et punis par les articles 333, 364, 556, 739 et 775 du Code pénal.

Le 26 avril dernier, l’Association des magistrats de Guinée a déposé devant le parquet de Kaloum, une plainte pour outrage, injures et diffamation contre le chef de la majorité parlementaire. Une plainte qui ne pouvait prospérer que si la demande de la levée de l’immunité parlementaire d’Amadou Damaro Camara est agréée.

Selon une source bien informée, les magistrats qui viennent d’être déboutés de leurs prétentions pourraient se réunir dans les heures à venir pour débattre de la position à adopter.

A signaler que les huissiers de justice menace de leur côté d’aller en grève si un des leurs arrêté sur ordre du procureur général près la cour d’appel de Conakry, suite à une plainte du ministre Bouréma Condé, n’est pas remis en liberté.

Kovana SAOUROMOU



 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Procès des militants du FNDC à Nzérékoré : mi-figue, mi-raisin, la défense promet d’interjeter appel

N'zérékoré : des opposants au projet de réforme constitutionnelle dans la ligne de mire des autorités locales

Boké: Vaccination contre la fièvre aphteuse, 871 animaux tués

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Guinée: des orpailleurs Burkinabés en justice suite à une plainte d’une association d’orpailleurs locaux

Guinée: Liberté provisoire pour le journaliste Lansana Camara

Marche de la colère contre la détention du journaliste Lansana Camara : Déclaration des associations de presse

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Bannière