Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Que dire des boulets politiciens violents de Mr Ibrahima Sory makanera, tirés sur tout ce qui ne lui ressemble pas ( Cellule de communication du RPG ARC EN CIEL France)

 Politique
3/6/2019

  Que dire des boulets politiciens violents de Mr Ibrahima Sory makanera, tirés sur tout ce qui ne lui ressemble pas.
Nous avons appartenu (avec Mr Makanéra) dans les années 2008 -2009 au mouvement des guinéens de France, une petite portion de notre histoire grande comme un océan.
Cette portion d’histoire de convivialité ne doit point être un goulet à l’émergence du franc parlé dans le respect comme disait l’autre de l’ingéniosité comme dans la crainte de salir ce qui est blanc.
Beaucoup d’intellectuels Guinéens au cursus exceptionnel en guinée ou en occident, comme juriste, Médecins, économistes, ingénieurs, mathématiciens etc. Pour ne citer que ces quelques exemples, sont souvent tapis dans l’ombre d’une modestie exemplaire et sans la moindre violence.
C’est cela le vrai savoir, le savoir raison garder.
On a pas besoin de cancaner pour montrer la pertinence et la sagesse de notre intelligence.
Newton n’a jamais été premier de sa classe, Mais il reste à jamais gravé dans nos esprits comme beaucoup d’autres scientifiques.
-Autant on apprécie le courage de Mr Ibrahima Sory Makanéra dans son cursus de juriste !
-Autant le caractère agressif, volcanique de ses réactions est absolument détestable !
La parabole de la connaissance à l’échelle humaine s’inscrit dans un espace infini et personne ne peut prétendre détenir le pouvoir absolu d’écraser tout par des verbiages, en se transformant en donneur de leçon à tout bout de champs et de façon péremptoire.
Mr Makanéra se prend actuellement pour un juriste formé par les extraterrestres de la planète Mars !
Il est convaincu qu’il est le plus averti, le plus intelligent, le plus informé en matière juridique !
Quelle insolence intellectuelle ! Quelle cécité culturelle.
Le retard de notre réaction est lié au fait que par le temps qui coule, nous avons tissé de bons rapports de fraternité.
Malheureusement, Mr Ibrahima Sory Makanéra de plus en plus rébarbatif, excessif et surtout totalitariste dans ses communications.
Vraiment dommage dans un pays où le dialogue est sinéquanum.
Ne pas savoir qu’on ne sait pas tout est une sorte de narcissisme maladif, une folie de grandeur ! Cela devient inacceptable Mon cher Ibrahima Sory Makanera !
On ne peut point vous reprocher de votre engagement politicien, quoi de plus normal !
Sachez néanmoins que votre liberté finit là ou commence celle des autres.
Mr Ibrahima Sory Makanéra, votre passage très remarqué et agressif sur Africa 24 en compagnie d’un autre juriste plus raisonnable pour une confrontation avec 2 représentants du RPG Arc En CIEL sur le plateau, a démontré une fois de plus qu’en dépit de votre parcours post universitaire, il vous manque outrancièrement la culture de la communication, de la tolérance et du respect mutuel.
C’est inconcevable et intolérable pour un juriste qui enseigne.
Votre instinct vous a poussé jusqu’à tenir des propos indécents à l’endroit du président de la république au point que le journaliste était obligé de vous recadrer. C’était choquant et surprenant.
Ce côté UBAC, impertinent et interloquant de Mr Makanéra Ibrahima Sory n’était pas bien connu du public, en tout cas pour nous.
On conçoit en dépit, que tous les moyens sont permis en politique même les plus perfides.
Mr Togba Zogbélémou, Professeur d’université, une grande personnalité du monde Juridique d’une densité intellectuelle exceptionnelle, vient de faire une contribution après plusieurs semaines de recherche et de réflexion et dans un langage transparent sans prétention, avec une modestie de légende.
Mr Makanéra, le juriste revenant de la planète Mars, pense tout le contraire et avec un ton autoritariste comme si la vérité était sa propriété absolue.
Combat politicien ou tyrannie culturelle, la frontière est exiguë.
Mr kouressy Condé un ancien Ministre sous feu Conté(paix à son âme), a récemment essuyé la colère de Makanéra Ibrahima Sory !
Le crime commis par Mr Condé est le fait d’avoir reconnu au président, le droit de demander un referendum s’il le souhaite pour une nouvelle loi fondement.
Aujourd’hui, on dit tout et son contraire pour paraphraser l’historien Sidiki Kobélé Keita, dans un écosystème de mensonge à détourner le vrai fond du dialogue entre les Guinéens.
Un député Français proche de l’opposition disait à l’assemblée être préoccupé par le fait que Alpha Condé veut indéfiniment rester au pouvoir !
Il Faut en rire un peu de ce regard néocolonial du député Français qui oublie consciemment que la Guinée est une nation libre comme la France et qu’il serait mieux pour lui de commencer d’abord par balayer devant sa porte et trouver une solution à l’équation des gilets Jaunes.
Comme disait l’autre, la guinée n’est pas une commune de la France, malgré tout le respect qu’on a pour le peuple Français.
Un autre front anarchiste et médiéviste venant d’une autre planète dénommé FNDC dont les artisans sont bien connus par leur passé ambigu, trouve actuellement son fond de commerce en parlant au nom du peuple et incitant à la haine.
L’Etat doit prendre ses responsabilités pour endiguer toute prolifération de haine entre Guinéens.
Le dialogue inter guinéen est un impératif absolu!
La constitution actuelle, qu’on accepte ou pas est illégitime et déficitaire.
La Guinée a besoin d’une nouvelle loi fondamentale adaptée à notre temps.
Pour le projet de la nouvelle constitution, l’avis du peuple est sacré.
Vive le dialogue
Vive la paix
La Cellule de communication du RPG ARC EN CIEL France
Restons courtois et républicains






 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Procès des militants du FNDC à Nzérékoré : mi-figue, mi-raisin, la défense promet d’interjeter appel

N'zérékoré : des opposants au projet de réforme constitutionnelle dans la ligne de mire des autorités locales

Boké: Vaccination contre la fièvre aphteuse, 871 animaux tués

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Guinée: des orpailleurs Burkinabés en justice suite à une plainte d’une association d’orpailleurs locaux

Guinée: Liberté provisoire pour le journaliste Lansana Camara

Marche de la colère contre la détention du journaliste Lansana Camara : Déclaration des associations de presse

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Bannière