Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Bruxelles : Des Guinéens manifestent pour soutenir le projet d'une nouvelle constitution dans leur pays !

2/7/2019

 





C'est à la Place Schumann, Bruxelles, dans la capitale de l'Union Européenne, ce mardi 2 juillet 2019, que de nombreux guinéens vivant dans le BENELUX se sont mobilisés pour une manifestation de soutien au projet de la nouvelle constitution que propose les autorités pour le pays.

Organisée par le M.S.N.C (Mouvement pour le soutien à la nouvelle constitution) qui se réclame de la société civile, cette manifestation a mobilisé plusieurs personnes devant le siège de l'Union européenne. Arborant des uniformes, chantant et dansant en faveur du projet de la nouvelle constitution et pour la paix en Guinée.

En effet, dès après l'animation, plusieurs discours ont été prononcés. Et, le ton était donné par SOUMARE Mamourou, président du mouvement pour le soutien à la nouvelle Constitution : '' Nous vous remercions pour ce déplacement, et nous remercions aussi l'Union Européenne pour nous avoir accueilli. Notre mouvement, qui est un mouvement de la société civile, a jugé nécessaire de rencontrer l'Union Européenne pour défendre l'idée d'une nouvelle constitution en République de Guinée. Une constitution moderne qui s'adapte aux réalités socio-économiques de la République de Guinée. Des ressortissants guinéens de BENELUX nous appuient pour qu'on puisse dire à l'Union Européenne et au peule de Guinée que les Guinéens de la diaspora sont pour le projet de la nouvelle Constitution...''

A la suite du président du mouvement, M. Diara Bangaly, communément appelé Benny, qui se réclame aussi de la société civile, s'est aussi exprimé en ces termes : " Nous sommes aujourd’hui à la Place Schumann devant les grandes portes de l'Union Européenne. Ce mouvement, qui est celui de la société civile, est crée à travers des associations guinéennes de BENELUX et de la France. Je pense que c'est une fierté de voir le peuple de Guinée s'exprimer et échanger des opinions. C'est pourquoi nous sortons massivement pour soutenir ce grand mouvement et dire que nous donnons notre voix au gouvernement de la République de Guinée et au professeur Alpha Condé, président de la République, qui entendent doter notre pays d'une nouvelle Constitution propre et valable. La Constitution que nous avons, issue des pourparlers de Ougadougou, est remplie des normes qui ne doivent plus existées, et on sait les conditions, peu catholiques, dans lesquelles cette constitution de Ouga a été approuvée. Nous ne parlons pas ici d'un troisième mandat pour le Président, ni une nouvelle République. Mais, vu que notre Constitution actuelle n'est plus adaptée aux réalités du pays, nous soutenons toutes actions allant dans le sens de doter le pays d'une nouvelle Constitution...Nous espérons que le Pr Alpha Condé, un homme de droit, ne pourra pas accepter de sortir de son mandat sans doter la Guinée d'une nouvelle Constitution. Ceux qui disent non, c'est bien leur droit et c'est ce qui fait la beauté de la démocratie: exprimer librement ses sentiments dans la paix ''

A son tour, SANO Lamine, membre de la coordination a pris la parole: ''Je voulais saluer l'assistance pour cette grande mobilisation. Une telle manifestation ne peut se faire en Belgique sans que je ne sois présent. Parce que j'ai vécu en Belgique avant de rejoindre la Guinée. En suite je suis là pour représenter aussi le bureau de la coordination, en tant qu’entité sociale, pour soutenir ce mouvement en faveur d'une nouvelle Constitution qui soit vraiment l'émanation du peuple. Vous savez aussi que la Constitution actuelle, est une Constitution qui est issue de la période transitoire. Elle ne tient pas compte des réalités d'aujourd'hui. Il faut laisser la souveraineté au peuple de pouvoir décider. Il ne peut pas y avoir de voie plus démocratique que de demander à un peuple de se prononcer sur sa constitution pour son bien-être..."



A la fin de la rencontre, le président du mouvement SOUMARE Mamourou nous a expliqués qu'une délégation de 15 membres du Mouvement pour le soutien à la nouvelle Constitution a été reçue lundi 1 juillet 2019 au siège de l'Union Européenne par les responsables du Desk, qui s'occupe de l'Afrique de l'Ouest. A ces responsables, explique t-il, ''nous avons exposé et développé la nécessité de doter notre pays d'une nouvelle Constitution qui soit adaptée aux réalités socio-économiques et cela par voie référendaire. Et, poursuit-il, les responsables du Desk Afrique de l'Ouest nous ont exprimé leurs inquiétudes par rapport à la violence et à l'instabilité du pays dans une région agitée. En réponse, nous les avons rassuré pour le cas de la Guinée, dont les populations militent pour la paix et la stabilité. Ils ont pris bonne note par rapport à nos vœux exprimés...Ça été un échange fructueux, a conclu M. SOUMARE.

A Bruxelles Naby Moussa CAMARA pour www.lexpressguinee.com




 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Procès des militants du FNDC à Nzérékoré : mi-figue, mi-raisin, la défense promet d’interjeter appel

N'zérékoré : des opposants au projet de réforme constitutionnelle dans la ligne de mire des autorités locales

Boké: Vaccination contre la fièvre aphteuse, 871 animaux tués

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Guinée: des orpailleurs Burkinabés en justice suite à une plainte d’une association d’orpailleurs locaux

Guinée: Liberté provisoire pour le journaliste Lansana Camara

Marche de la colère contre la détention du journaliste Lansana Camara : Déclaration des associations de presse

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Bannière