Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Environnement: la terre, un élément essentiel pour la cause du climat

9/8/2019

  E

Dans un rapport du le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) rendu publique le jeudi 8 aout 2019 à Genève indique que les terres émergées sont déjà soumises à la pression croissante des activités humaines, à laquelle s’ajoute le changement climatique. Par ailleurs, ce n’est qu’en réduisant les émissions de gaz à effet de serre dans tous les secteurs, y compris les terres émergées et l’alimentation, que l’on pourra contenir le réchauffement mondial bien en deçà de 2 °C. Rapporte un communiqué de presse de la CCNUCC.

Le GIEC, l’organisme mondial chargé de faire le point des connaissances scientifiques sur les changements climatiques, de leurs conséquences et des risques qu’ils pourraient entraîner, ainsi que d’évaluer les options envisageables pour y faire face, a pris connaissance du Résumé à l’intention des décideurs du Rapport spécial sur le changement climatique et les terres émergées (SRCCL) approuvé mercredi par les gouvernements du monde entier à Genève.

Élément scientifique clé, il sera au cœur des prochaines négociations sur le climat et l’environnement, telles que la Conférence des Parties à la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification (COP14) à New Delhi (Inde) en septembre et la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 25) à Santiago (Chili) en décembre.

«Les gouvernements ont mis le GIEC au défi de procéder pour la première fois à l’examen complet de l’ensemble du système terres émergées-climat. Nous y sommes parvenus grâce aux nombreuses contributions d’experts et de gouvernements du monde entier. C’est la première fois qu’une majorité (53 %) des auteurs d’un rapport du GIEC proviennent de pays en développement», a déclaré Hoesung Lee, président du GIEC.

Ce rapport montre qu’une meilleure gestion des terres peut contribuer à faire face aux changements climatiques, mais n’est pas la seule solution. Il est essentiel de réduire les émissions de gaz à effet de serre de tous les secteurs pour maintenir le réchauffement mondial bien en dessous de 2 °C si ce n’est à 1,5 °C.

En 2015, dans le cadre de l’Accord de Paris, les gouvernements ont décidé de renforcer la riposte mondiale au changement climatique en contenant l’élévation de la température moyenne de la planète nettement en dessous de 2 °C par rapport aux niveaux préindustriels et en poursuivant l’action menée pour limiter l’élévation des températures à 1,5 °C.

Les terres doivent rester productives pour maintenir la sécurité alimentaire en dépit de la croissance démographique et des effets néfastes du changement climatique sur la végétation qui ne cessent de croître. Nous ne disposons donc que d’une marge de manœuvre limitée pour tirer parti des terres émergées afin de faire face au changement climatique, par exemple par la mise en place de cultures énergétiques et le boisement. À cela s’ajoute qu’il faut du temps pour que les arbres et les sols stockent efficacement le carbone.

La bioénergie doit être gérée avec soin si l’on veut éviter de mettre en péril la sécurité alimentaire et la biodiversité et de favoriser la dégradation des sols. Nous n’obtiendrons les résultats souhaités que si nous adoptons des politiques et des systèmes de gouvernance adaptés aux besoins locaux.

Aboubacar Kaba Touré pour www.lexpressguinee.com

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Dubréka : des débits de boissons attaqués après la découverte du corps sans vie d’un militaire

Environnement: Menace imminente de disparition de la rivière mythique ‘’Bembeya’’ dans la préfecture de Beyla.

Procès des militants du FNDC à Nzérékoré : mi-figue, mi-raisin, la défense promet d’interjeter appel

N'zérékoré : des opposants au projet de réforme constitutionnelle dans la ligne de mire des autorités locales

Boké: Vaccination contre la fièvre aphteuse, 871 animaux tués

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Guinée: des orpailleurs Burkinabés en justice suite à une plainte d’une association d’orpailleurs locaux

Guinée: Liberté provisoire pour le journaliste Lansana Camara

Bannière