Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Provocation directe à un attroupement non armé : l’élève Mamadou Hady Barry du lycée Bonfi condamné à trois mois de prison…

11/2/2020

 


Après avoir délibéré conformément à la loi, sur l’action publique, le tribunal a déclaré dans la soirée du lundi 10 février, Mamadou Hady Barry, élève en classe de 12eme année au lycée Bonfi dans la commune de Matam, coupable du délit de " provocation directe à un attroupement non armé". Pour la répression, il l’a condamné à trois de prison assortie de 45 jours de sursis.

Interpellé le 14 janvier dernier par la police dans l'enceinte de son école, Mamadou Hady Barry a comparu ce lundi devant le tribunal de première instance de Mafanco. Poursuivi pour " provocation directe à un attroupement non armé" pour avoir produit et diffusé dans l'enceinte de l'établissement, un écrit dans lequel il demande à ses camarades d'ouvrir les yeux, de se mobiliser, entre autres, le jeune homme de 17 ans a nié les faits à lui reprochés.

Pour lui, la police s’est trompée de personne. Certes l’auteur du texte s’appelle Mamadou Hady Barry mais ce n’est pas lui. Il n'y a jamais songé même.

Par contre d'après le représentant du ministère public, le prévenu veut mettre en pratique les connaissances acquises à la maison centrale. Connaissance qui consiste à nié tout ; même l’évidence. Sinon, rappelle le procureur, celui qui s'est présenté comme responsable d'une association qui combat l'injustice en milieu scolaire, a été interpellé en possession de l'écrit en question.

Selon les mêmes explications du représentant du ministère public, c'est après avoir constaté que Mamadou Hady Barry passait de classe en classe pour faire comprendre aux autres élèves le contenu de son écrit invitant ces derniers à descendre dans la rue que le Proviseur a informé la police. Et c'est sur la base de ces informations que Mamadou Hady Barry a été interpellé.

Pour la répression, le procureur qui dit avoir mené un enquête de moralité sur Mamadou Hady Barry auprès de ses amis à l’école et dans le quartier où il habite, enquête qui a révélé que ce jeune homme est un incitateur attitré à la violence, a requis qu'il plaise au tribunal, le condamner à un an de prison ferme et au payement d'une amende d'un million de francs guinéens.Pour sa propre défense, Mamadou Hady Barry a réaffirmé son innocence.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Affaire Kpakpataki: le préfet de Macenta cité à comparaître devant un tribunal correctionnel

Violences à Dalaba: l'Institut supérieur des sciences vétérinaires momentanément fermé

Dalaba: Jusqu'où iront les manifestants ?

Guinée: Les Conseils de Dr Karamo Kaba, jeune écrivain et pharmacien à Cellou Dalein Diallo!

Manifestations du FNDC: A Kindia, des loubards incendient un camion de ramassage d’ordures

Labé : Un journaliste menacé de mort

Timbi-Madina: tous les agents de l’Administration ont été chassés de la commune rurale par des manifestants !

N'zérékoré: Le chanteur et homme politique Élie Kamano condamné à six mois de prison...

Violentes manifestations à Pita: Le commissariat central et la gendarmerie incendiés

Justice: le procès d'Elie Kamano et consorts délocalisé

Bannière