Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Accusation de détournement de fonds au préjudice d’Alpha Condé: KPC enfonce Dr Makalé Traoré, candidate du PACT à la Présidentielle

 Politique
8/10/2020

 


A quelques jours de la présidentielle du 18 octobre, l’un des douze (12) candidats semble rattrapé par son passé. Docteur Makalé Traoré qui, jusque-là menait sa campagne sans souci est éclaboussée depuis quelques jours par un scandale de détournement de fonds dont le montant exact reste encore tabou.

Tout a commencé par la révélation de Tibou Camara, ministre de l’Industrie et de PME par ailleurs Conseiller personnel du Chef de l’Etat, Alpha Condé. Le ministre qui bat aussi campagne pour le président sortant a soutenu que Docteur Makalé Traoré directrice de campagne du candidat Alpha Condé en 2010 a détourné l’argent qu’elle a reçu des opérateurs économique comme soutien.

Invitée dans les Grandes Gueules d’Espace (radio et tv) en début de semaine, l’ancienne directrice de campagne d’Alpha Condé et candidate du PACT (parti de l’action citoyenne par le travail) à la présidentielle 2020 a nié avoir reçu de l’argent d’un quelconque opérateur économique, même pas de KPC (le patron de GUICOPRESS : ndlr) comme le voulait son candidat pour avoir les mains libres en cas de victoire. Soutenant qu’elle n’a pas envie d’être distraite, elle a demandé à Tibou Kamara de la laisser tranquille. Sinon, il la « verra comme un soleil de 14 heures ».

Nommément cité par Docteur Makalé Traoré, l’homme d’affaire contacté ce mercredi, 7 octobre 2020, par les Grandes Gueules d’Espace (radio et tv) a dit que l’ancienne directrice de campagne d’Alpha Condé met son honneur en jeu en disant qu’elle n’a rien reçu de lui alors qu’il a bel et bien contribué financièrement aux efforts de campagne du RPG en 2010.



«Quand elle est venue me voir au bureau, elle a dit que Alpha Condé dit qu’il ne veut l’argent d’aucun entrepreneur mais en ce qui me concerne, elle vient me voir pour aider son candidat à gagner l’élection présidentielle (de 2010 Ndlr) à travers les soutiens que je devais apporter. Compte tenu de nos relations entre elle et moi, et tout le respect qui était entre nous, j’ai contribué. Je lui ai donné à elle. Elle m’a dit qu’elle va me mettre en rapport avec Alpha, j’ai dit ça, je n’en veux pas. Sékouba Konaté m’a interdit formellement d’être en contact avec les politiciens. Je dis donc je n’aime pas avoir un contact entre lui et moi. Elle a dit et elle a insisté que même s’il n’y a pas de contact entre Alpha Condé et moi, mais qu’elle me fera appeler par Alpha Condé pour me remercier au téléphone. Je lui ai donné mon accord de principe, j’ai dit si c’est au téléphone il n’y a aucun problème, il peut me remercier et je lui souhaite bonne chance. On s’est quitté comme ça. Alpha Condé ne m’a plus jamais appelé, madame Makalé ne m’a plus jamais rappelé.



C’est un jour, quelques semaines après, madame Assiatou Baldé qui était directrice générale chez moi au niveau de la société de l’immobilier qui est rentrée dans mon bureau…pour dire je voudrais vraiment que tu soutiennes en tant que opérateur économique mon candidat Alpha Condé. J’ai dit mais attends, je l’ai soutenu. Elle m’a dit mais non, il n’a rien reçu. J’ai dit, j’ai soutenu j’ai donné à madame Makalé. Et c’est ainsi, elle s’est retournée au siège du Rpg.

Donc quelqu’un m’a appelé du siège et m’a passé le professeur, on a parlé au téléphone. Il s’est présenté à moi, je me suis présenté à lui. Il m’a demandé si je confirme avoir donné de l’argent à madame Makalé, ça c’est en 2010. J’ai confirmé au professeur Alpha Condé que j’ai bel et bien remis de l’argent pour le soutenir à madame Makalé, il a raccroché le téléphone. Il n’a plus rien dit derrière. Je suis resté comme ça. Tout ce qui est passé derrière, moi je ne sais pas. Ce que je sais, je confirme avoir donné cette somme à madame Makalé pour le professeur Alpha Condé.

Si madame Makalé va plus loin en mettant mon honneur en jeu, aujourd’hui si l’opinion publique veut à travers elle que moi je sorte des preuves, je le ferai si c’est nécessaire », a déclaré Kerfala Camara dit KPC.

En attendant la preuve de cette remise et le montant exact, le peu que l’on puisse dire est que Dr Makalé Traoré l’un des 12 candidats qui paraissent crédibles aux yeux de l’opinion publique, perd en crédibilité.

Kovana SAOUROMOU










 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Violences électorales à Kankan: Le gouverneur apporte des précisons et rassure les populations

Déclaration du ministère de la citoyenneté et de l'unité nationale: « L’élection est une compétition : OUI AU DÉBAT, NON A L’AFFRONTEMENT »

Opinion: Dépité, l’ancien député Marega nous livre ses dernières éructations (Tibou Kamara)

Présidentielle en Guinée: Alpha Condé en tournée, Cellou Dalein Diallo bloqué

Boké: des accrochages entre manifestants et forces de l'ordre font un mort à Kolaboui

Violences à Kankan : Ousmane Gaoual Diallo demande aux militants de l’UFDG de rester sereins

Dinguiraye/président ielle 2020: La CENI lance les opérations de distribution des cartes d’électeurs

Siguiri-Présidentielle 2020 : 246 commissions pour distribuer 455 605 cartes d’électeurs

Labé/Présidentielle 2020 : Affluence dans les commissions de distribution des cartes d’électeurs

Guinée : la dispersion d’une réunion de patriarches par la police, diversement appréciée

Bannière