Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Santé : La Guinée en "situation d'épidémie Ebola", l'OMS envoie de l'aide

14/2/2021

 



L'organisation mondiale de la Santé (OMS) va déployer rapidement des moyens, dont des doses de vaccins, pour aider la Guinée à faire face à la résurgence de l'épidémie de fièvre hémorragique Ebola, officiellement confirmée dimanche, a indiqué le représentant à Conakry de l'agence de l'ONU.
"Nous allons déployer rapidement les capacités nécessaires pour appuyer la Guinée, qui a déjà une grande expérience", a déclaré devant la presse le professeur Alfred George Ki-Zerbo à l'issue d'une réunion avec les autorités sanitaires de ce pays d'où était partie en 2013 la pire épidémie d'Ebola.
"L'arsenal est aujourd'hui plus étendu et nous devons en tirer profit pour pouvoir circonscrire cette situation le plus rapidement possible. L'OMS est alertée à tous les niveaux, au niveau du siège et en lien avec le fabriquant (de vaccins), pour que les doses nécessaires soient mises à disposition le plus rapidement possible pour aider à cette riposte", a-t-il ajouté.
Provoquant une fièvre brutale, des maux de tête, des vomissements et diarrhées, le virus Ebola a été identifié pour la première fois en 1976 au Zaïre, l'actuelle République démocratique du Congo (RDC).
Depuis, ce virus, pour lequel il existe deux vaccins expérimentaux mais aucun traitement curatif, a semé plusieurs fois la terreur en Afrique.
Partie en décembre 2013 de Guinée forestière, avant de se propager au Liberia et à la Sierra Leone voisins, l'épidémie en Afrique de l'Ouest s'était achevée en 2016 après avoir atteint 10 pays, dont l'Espagne et les Etats-Unis, provoquant plus de 11.300 morts pour quelque 28.600 cas recensés, à plus de 99% en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.
La Guinée est à nouveau en "situation d'épidémie" de fièvre hémorragique Ebola, après l'apparition ces derniers jours dans le sud-est du pays de sept cas, dont trois mortels, déclaré à l'issue de cette réunion d'urgence le patron de l'agence sanitaire guinéenne, Sakoba Keïta.
"La situation par rapport à 2014 est très différente, puisqu'à l'époque, on avait mis 3,5 mois pour le diagnostic alors que cette fois-ci on a mis moins de deux semaines", a-t-il relevé.
"Sans compter que le vaccin aussi existe et est à portée de main à Genève", le siège de l'OMS, a-t-il ajouté.
AFP

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Riposte contre le virus Ebola à Gouéké (N’Zérékoré): le Ministère de la Santé et l’autorité locale se contredisent

Des cas d'Ebola en Guinée Forestière : Déclaration de l'Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS)

Kindia/Justice : le bourreau de Maître Thierno Arafou Diallo condamné à 18 mois de prison avec sursis

Stade de Kindia: La pose de gazons synthétiques et la reconstruction sont une initiative de la Fondation KPC pour l’humanitaire

Vols dans des lieux de culte à N’Zérékoré : sept personnes lourdement condamnées par la justice

Vente illicite des carburants : deux dames interpellées à Keitaya (Dubreka)

N’zérékoré : Des présumés bandits appréhendés par la police

Organisation de la cérémonie de Prestation de serment du Premier Président de la 4ème République : un chef d’œuvre signé Dr Mohamed Diané (Par Abdoulaye Kaba)

Guinée : après les violences à Macenta, le PDG-RDA réclame la suppression des organisations communautaires

N’Zérékoré : heureuse coïncidence pour les victimes de violences faites aux femmes

Bannière