Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Manifestations de rue: le G58, le RPG arc-en-ciel et alliés décident de la mise en place d'une commission technique d'organisation

18/5/2022

 
Vent debout contre la décision de la junte militaire interdisant les manifestations politiques sur les places publiques, sur toute l'étendue du territoire national, les partis politiques du G58, RPG ARC EN CIEL et ALLIES étaient en réunion ce mercredi, 18 mai. Au sortir de cette rencontre, ils ont publié une déclaration dans laquelle ils annoncent "la mise en place d'une commission technique pour l'organisation matérielle des futures manifestations pacifiques".

Pour d'amples informations, lire ci-dessous ladite déclaration.

Les partis politiques du G58, RPG ARC EN CIEL et ALLIES se sont réunis ce mercredi 18 mai 2022 au siège de l'UFR dans un contexte de dysfonctionnement aggravé de la transition traduit par la violation flagrante et manifeste des dispositions de la Charte de la Transition par le CNRD, le CNT et le Gouvernement.

Il est fréquent de constater que la Charte, socle de la Transition, est systématiquement violée à chaque fois que l'une de ses dispositions est en contradiction avec la volonté du CNRD de confisquer le pouvoir. C'est ainsi que le Président de la Transition a fixé unilatéralement la durée de la Transition alors que l'article 77 de la Charte prévoit « que cette durée sera fixée de commun accord entre les FORCES VIVES de la Nation et le CNRD ».

L'autoritarisme dont fait preuve le Président de la Transition en fixant la durée de la Transition de manière unilatérale est fortement désapprouvé par la population et a davantage attisé les tensions dans le pays. C'est pourquoi, le CNRD a publié des communiqués, en date des 13 et 15 mai 2022, interdisant les manifestations dans tout le pays. Or, le droit de manifester est un droit inaliénable, inscrit dans la Charte de Transition en ses articles 8, 33 et 74. Il est également prévu dans les traités sous régionaux et internationaux auxquels la République de Guinée est partie.

Par ailleurs, le manque de discernement et la violation des droits dans les opérations relatives à la récupération des biens publics et privés ou à la lutte contre la corruption interpellent et interrogent quant aux véritables intentions du CNRD. Pour davantage crédibiliser leurs actions, les Guinéens attendaient des autorités actuelles qu'elles déclarent leurs biens à leur entrée en fonction, conformément aux lois nationales en vigueur. La publication de la liste nominative des membres da CNRD non seulement faciliterait considérablement la relation du CNRD avec ses partenaires nationaux et internationaux mais aussi et surtout confèrera plus de crédibilité à ses actions. De même, elle offrira une visibilité sur ceux qui sont concernés par l'inéligibilité mentionnée dans la Charte.

Au regard de ce qui précède, le GS8, RPG arc-en-ciel et alliés condamnent avec force, les violations récurrentes de la Charte dont le strict respect engage le présent et l'avenir du pays; dénoncent et rejettent l'autoritarisme du Président de la Transition et appellent que la force de la Charte s'impose à toute autorité; regrettent le manque de responsabilité du CNRD et du CNT et leurs conséquences sur la fragilisation de la Transition; désapprouvent avec la plus grande fermeté les communiqués du CNRD interdisant toute forme de manifestation sur le territoire national; affirment leur détermination à défendre l'État de droit et en l'occurrence le droit de manifester qui est une des libertés d'expression chèrement acquise par le peuple de Guinée dans son combat pour la démocratie dans notre pays.

Le G58, RPG arc-en-ciel et alliés alertent, une fois de plus, le CNRD sur le danger de la fuite en avant et sur la nécessité d'un dialogue inclusif avec la classe politique, ouvert à la société civile et aux Partenaires techniques et financiers et ce, sous médiation de la CEDEAO, de l'UA ou de l'ONU.

Le G58, RPG arc-en-ciel et alliés estiment qu'il n'y a pas d'alternative à cet appel au dialogue de la classe politique qui représente plus de 95% des suffrages des Guinéens, toute élection confondue, durant les dix (10) dernières années.

Le G58, RPG arc-en-ciel et alliés réaffirment leur engagement pour une transition apaisée et consensuelle propice au retour rapide à l'ordre constitutionnel dans un délai raisonnable et prennent à témoin l'opinion nationale et internationale quant aux risques que fait peser le CNRD sur la paix sociale en refusant obstinément tout dialogue sincère et constructif.

Responsable face à cette situation, le CNRD sera le seul comptable de la dégradation du climat et de la paix sociale que pourrait connaître notre pays dans les jours à venir.

Le G58, RPG arc-en-ciel et alliés lancent un appel pressant à l'ensemble de nos compatriotes vivants aussi bien en Guinée qu'à l'étranger à se mobiliser fortement pour défendre nos acquis démocratiques pour un retour rapide à l'ordre constitutionnel. Pour ce faire, il a été décidé de la mise en place d'une commission technique pour l'organisation matérielle des futures manifestations pacifiques.

Le G58, RPG arc-en-ciel et alliés

Conakry, le 18 mai 2022

Vive la République de Guinée !





 

 
Dépêches
Express radio

Archives

REGIONS

Kindia: Le Premier Ministre reçoit une mission du fonds saoudien de développement !

Kindia: le colonel Mamadi Doumbouya prend le poule des troupes

Kindia : La session extraordinaire du conseil interministériel consacrée à la sécurité routière en Guinée

11 morts dans l'accident impliquant le cortège du ministre de la Sécurité à Kolabounyi : le parquet général ouvre une enquête !

Kolabounyi: le cortège du ministre Bachir Diallo rentre en collusion avec un taxi, bilan 8 morts... (Images)

Accident sur le pont de Bady: les condoléances du Gouvernement de la Transition aux familles !

Inauguration du Centre Sportif et de Loisirs de Yorokoguia:: Voyage à la racine d'une idée matérialisé (Par Abdoulaye Condé)

Dinguiraye: des jeunes ont mis le feu à la gendarmerie et à la police ( images)

Lelouma: l'immersion gouvernementale suscite l'espoir

« Nous sommes à Labé pour vous entendre, vous écouter », Mohamed Béavogui, Premier Ministre.

Bannière