Bannière

ACTUALITES

Jogging/Charleroi : A 88 ans, Van L. Evariste entre raccrocher les baskets ou perdre le moral

30/11/2016

 

A 88 ans, Van Leuven Evariste (ESM) l'un des rares joggeurs belges encore en activité était, le 20 septembre 2016, sur la liste de départ de petites distances à la Course du Château de Monceau dans Charleroi.



Gorgia, philosophe sicilien avant J.C, disait que ''La parure d'une cité, c'est le courage de ses héros...'' Le doyen des joggeurs de la Wallonie, comme d'autres belges ayant peu ou prou contribué à l'émancipation de leur cité en matière de course à pieds, inspire ce courage. D'ailleurs à ESM, Entente Spiridon Monceau - temple moral et physique pour ce vieillard de 88 ans - il est aisé de constater que depuis des générations ce courage se perpétue. Il a permis au club de produire des champions connus ou anonymes,grâce au dynamisme d'une administration et d'un staff technique dévoués pour plus de trois cent trente membres que compte ESM. Tout ce beau monde, y compris Van Leuven, adhère et partage respect mutuel, pluralisme, solidarité, convivialité et dépassement de soi comme valeurs.



L'Histoire donc de cet athlète hors norme est non seulement lié à ce club d'athlétisme du monde de travail, qui l'a adopté et qu'il aime tant, mais aussi à sa longévité sa régularité dans la pratique sportive. Dès son jeune âge, il aimait le sport se souvient-il : '' Ouvrier, je pratiquais le football au Sporting de Charleroi. De 1947 en 1949, j'ai fais le vélo puis l’athlétisme dès 1950...'' Depuis, il n'a cessé d'accumuler des médailles et autres distinctions. Il fut aussi organisateur de courses. Un récit imagé de Philippe Dewolf, retraçant son parcours sportif et par ricochet, ceux d'autres coureurs de renoms, rappelle de belles époques belges en matière de course à pieds. Peut-on de nouveau écrire ou dire sur celui qui a été plusieurs fois champion de Hainaut et à qui des pages entières, des émissions avaient été consacrées? Avec son allure d'athlète qui refuse de le quitter encore à 88 ans, il y a de quoi susciter la curiosité : ''Comme toi, des gens veulent savoir quand je vais arrêter de courir'' sourit-il avant d'ajouter : ''Je cours pour garder le moral, maintenir aussi les relations humaines et conviviales avec ce beau monde ici à ESM et ailleurs. Mais si je ne cours pas je perds le moral...'' s'inquiète t-il lors d'un entretien réalisé en présence de son épouse Doupon JANINE. Cette inquiétude explique t-elle la réticence de JANINE à siffler la fin de course pour Evariste ? '' Il attend que je lui dise d'arrêter. Mais je ne le ferai pas...'' Dans le couple, garder le moral semble être primordial, laisse entendre celle qui fut la première supportrice du joggeur depuis de longues années.



Papi inspire déjà des Jeunes



Le courage, la sagesse, la régularité du joggeur inspirent déjà la relève à ESM, a t-on constaté lors d'une petite causerie dans la cour du club l'autre semaine.En effet, Oscar, dix ans, court avec ses parents : '' Si je peux courir jusqu'à son âge, je le ferai'' .



Arthur, neuf ans et Simone 15 ans semblent être guidés. Ces champions en herbe d'ESM comptent courir jusqu'à plus de cent ans et remporter des trophées.



Pour Francois ( ESM) étudiant en Sciences Politiques Université de Namur, Evariste inspire la sagesse et surtout la motivation : ''Chaque fois que je le vois ici, cela me motive et m'encourage à travailler''



Avec Zooro, son chien, Van Leuven s'entraine deux fois par semaine et se prépare pour une compétition.



CAMARA Naby Moussa




 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière