ACTUALITES

Politisation à outrance de la société guinéenne : le Front pour la défense des droits du citoyen appelle le peuple à la vigilance

10/1/2017

 





Le Front pour la défense des droits du citoyen composé de partis politiques et associations de la société civile, félicite le peuple de Guinée pour « sa maturité politique », mais l’appelle « à rester vigilent et mobilisé pour le combat qui est loin d’être terminé».


Programmés en marge de la session budgétaire, les travaux de l’adoption du code électoral modifié sur la base du point 2 de l’accord du 12 octobre ont été interrompus suite à une divergence de vue entre la mouvance présidentielle et les libéraux démocrates (opposition).


Certes l’amendement du code électoral conformément au point 2 de l’accord du 12 octobre n’a pas été adopté au cours la dernière session de l’Assemblée, mais les partisans de cette nouvelle loi n’ont pas encore dit leur dernier, prévient Faya Milimono, membre du front.


« Il y a des manœuvres en cours pour une session extraordinaire en vue de l’adoption de la loi en question », a fait savoir, en conférence de presse, le lundi 09 janvier, à Conakry, le président du Bloc libéral qui avait à ses côtés d’autres membres du Front.


Confiant en la mobilisation des députés conscients des sacrifices consentis par le peuple pour acquérir dans la douleur ses droits et libertés, Faya Milimono se dit « déterminé à se battre pour que le point 2 de l’accord du 12 Octobre ne devienne pas une loi en Guinée ».


Selon le président du BL qui craint « une politisation à outrance de la société guinéenne », « si le point 2 de l’accord du 12 Octobre devient une loi en Guinée, c’est la mort de la décentralisation. Or sans la décentralisation, il n’y aura pas de développement à la base. Pourtant, ce qui préoccupe le peuple, c’est ce développement à la base ».


Kovana Saouromou





 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Ce jour-là : le 20 octobre 2011, Mouammar Kadhafi est tué aux abords de Syrte
Depuis l’amorce de la révolution libyenne, le pays est ravagé par la guerre civile...

Livraison en BELGIQUE et FRANCE
Grande Interview de Dr Ousmane Sylla
« Il faut que la communauté internationale décide d’annuler les dettes des pays touchés par Ebola »
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
Coup de gueule
Des clarifications indispensables (Par Aly Bocar Cissé)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Boké: Le préfet suspend jusqu'à nouvel ordre le conseil communal

Le gouverneur de Kankan invite la population de Siguiri à mettre fin à la violence et à respecter les décisions de Justice

Vindicte populaire à Siguirin: deux présumés bandits brûlés vifs par une foule en colère

Boffa : le sous-préfet de Mankountan en quête de bureaux et de logement

Réalisation des puits pétroliers en Guinée : démarrage des travaux avril 2017 (ONAP)

Guinée: Alpha Condé veut convaincre Chalco de construire un grand port à Boké en échange de la bauxite

Attaques à mains armées : Des présumés bandits armés neutralisés par des chasseurs à Siguiri

Macenta : un jeune de la vingtaine égorge sa mère à Bowa, il est à son tour lynché par la population

Attaque de la résidence du Préfet de Coyah: Le récit pathétique de son fils...

Enseignement : Les étudiants de Kindia confrontés à des difficultés d’ordre financier et pédagogique

Bannière