Bannière

ACTUALITES

Proposition de toilletage de la Constitution: Kèlèfa SALL "prend acte", Kobélé Keita "ni satisfait, ni convaincu..."

9/2/2017

 



Dans une correspondance datée du 13 janvier 2017, M. Sidiki Kobélé KEITA, Enseignant-Chercheur, avait interpellée la plus haute juridiction du pays sur la nécéssité d'un néttoyage de la constitution, au motif qu'elle "n’est ni cohérente ni légitime". En guise de reponse, le Président de la Cours Constitutionnelle M. Kèlèfa SALL a déclaré avoir pris acte de la teneur du courrier, tout en précisant qu'en "tant qu'arbitre, régulatrice et gardienne de la Constitution" la Cours ne saurait ni approuver, ni désapprouver les idées de M. Kobélé Keita, "au risque d'entretenir la polémique". Lisez plutôt cet échange de courrier qu'il a bien voulu partager avec ses compatriotes...!







Cour Constitutionnelle

















































{



Conakry, le 31 janvier 2017


A


Monsieur le Présidents de la Cour Constitutionnelle




Monsieur le Président,




Je viens de recevoir votre lettre du 24 janvier 2017. Je prends acte de vos réflexions. Je n’en suis ni satisfait, ni convaincu connaissant les enjeux que sous-tend ou soulève ma lettre et le piège supposé qu’on voudrait éviter.




C’est en citoyen inquiet et agissant dans une perspective historique qui avait écrit à l’Assemblée nationale directement légitimée par le peuple et à la Cour constitutionnelle indirectement légitimée par le peuple. C’est dire que loin de moi l’idée « d’entretenir une polémique » avec qui ce soit.




Je comprenais le silence des structures nées des coups d’Etat, mais pas celle des institutions légitimées par le peuple.




C’est pourquoi je tiens à vous signifier que votre réponse m’a agréablement surpris, parce que c’est la première fois que je reçois la réponse d’une institution mise en place, même si c’est indirectement, par le peuple. Je vous en remercie sincèrement.


Mais sachez que chaque fois que j’aurais des inquiétudes sociétales qui concernent votre Cour, je vous interpellerais fraternellement pour mieux me situer.




Grand merci pour votre prompte réaction.




Croyez, Monsieur le Président, en l’expression de ma haute considération pour la Cour constitutionnelle actuelle de la République de Guinée.




Sidiki Kobélé Keita




Source: Gbassikolo

 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Ce jour-là : le 20 octobre 2011, Mouammar Kadhafi est tué aux abords de Syrte
Depuis l’amorce de la révolution libyenne, le pays est ravagé par la guerre civile...
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
Coup de gueule
Des clarifications indispensables (Par Aly Bocar Cissé)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Université de Kindia : violente manifestation des étudiants sortants

Labé: Rapport d’investigation d’une flambée de diarrhée dans la sous-préfecture de Tountouroun

Alerte au choléra à Lélouma : les premiers résultats tombent !

Alerte au choléra à Lélouma : L’ANSS apporte des précisions !

Guinée/Sierra Leone: Comment le trafic de cannabis a été atténué au poste frontalier de Pamelape (Forécariah) ?

Coyah : le pont Kaaka, une fierté pour les populations de la localité et des usagers de la route

Coyah: Le Président Alpha Condé inaugure le pont Kaaka

Infrastructure routière : le président Alpha Condé inaugure ce jeudi le pont de KK

Boké : le Commissariat de Police de Kamsar saccagé par des jeunes manifestants contre le manque d’électricité

Crise de viande bovine à Boké : un taurillon s’achète entre 3 et 4 millions GNF, des boucheries fermées

Bannière