Bannière

ACTUALITES

Guinée : polémique autour d’une décision du ministre de l’enseignement pré universitaire

13/4/2017

 



Le ministre de l’enseignement pré universitaire et de l’alphabétisation vient d’annoncer un certain nombre de décisions. Devant la presse en début de semaine, Ibrahima Kalil Konaté a annoncé que les moyennes de cours accompagneront les candidats baccalauréat, mais elles n’entreront pas en ligne de compte dans le calcul des moyennes d’admissibilité.



L’autre mesure phare annoncée par le ministre Ibrahima Kalil Konaté, c’est le contrôle des présences. Tout élève qui totalise plus d’un mois d’absence sans motif, dans l’année, sera considéré comme absent les jours des examens. Son nom ne devrait même pas figurer sur la liste des candidats, si l’on en croit Ibrahima Kalil Konaté dit K au carré.



Ces deux mesures qui s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du rapport de la commission de réflexion sur le système éducatif guinéen exigée par le Chef de l’Etat, sont diversement appréciées.



La mise à l’écart des moyennes de cours dans le calcul des moyennes d’admissibilité au bac est une bonne chose, selon plusieurs enseignants du public. La prise en compte des moyennes de cours, selon eux, permettaient aux écoles privées d’avoir beaucoup d’amis par le fait qu’elles présentaient des candidats avec des moyennes falsifiées.



Si de nos jours, on trouve à l’université des étudiants qui ne peuvent construire une phrase sans faire de faute, selon les détracteurs des écoles privées, c’est la faute à ce trafic de moyennes de cours.



Pour d’autres enseignants non pas seulement du privé, si la mise à l’écart des moyennes est un gage certain pour la qualification de l’éducation, elle ne manquera pas de conséquence. Sachant que les moyennes de cours ne leur serviront à rien, certains élèves ne participeront pas aux évaluations. Or, sans cela, les enseignants ne peuvent comprennent le niveau de compréhension de leur s cours.



A signaler que la décision du ministre concernant l’assiduité des candidats fait quant à lui l’unanimité.



Kovana SAOUROMOU


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière