Bannière

REGIONS

Boké: lancement des études de faisabilité de la contournante, financée par le Gouvernement guinéen

 Basse Guinée
5/6/2017

 

Une importante délégation du Ministère des Mines et de la Géologie, conduite par son Chef de Cabinet, Ahmed Sékou Keita, s'est rendue ce samedi 3 Juin dans la préfecture de Boké pour participer au lancement des études de faisabilité de la contournante du nom de la préfecture, financée par le Gouvernement guinéen.



A son arrivée, la délégation gouvernementale a été accueillie par les autorités locales notamment, le Gouverneur de la région administrative de Boké, Général Siba Lolamou et le Préfet de Boké, Mohamed Lamine Doumbouya.



Après le traditionnel cérémonial d'accueil, les différentes délégations se sont données rendez-vous dans la salle de réunion du gouvernorat afin de rencontrer la commission de réflexion et de suivi des 35 points figurant sur la plateforme revendicative présentée en avril dernier.



Après une brève présentation des membres de cette commission (composée des représentants des jeunes des 15 quartiers de Boké, des femmes, des imams, des représentants des partis politiques, des représentants de la société civile et des représentants commissions préfectorales de développement (CPD) ), le préfet Mohamed Lamine Doumbouya a ouvert le débat en rappelant la genèse de la création de cette commission, installée à la demande expresse du Ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba. Il a ensuite rappelé que le but de cette commission est de travailler en étroite collaboration avec le Gouvernement et les autorités locales et de rendre compte aux citoyens de Boké en vue de trouver solution aux problèmes qui se posent à la préfecture de Boké notamment la fourniture d'eau et d'électricité, la création d'emplois pour les jeunes de Boké et surtout la réalisation de la contournante de Boké. Selon Mohamed Lamine Doumbouya, la réalisation de cette contournante permettra de réduire la circulation des gros porteurs dans la ville et réduira considérablement les risques d'accidents. Il a terminé son intervention en prodiguant de sages conseils aux jeunes, et les a invités à œuvrer davantage au renforcement du tissu social et de la paix à Boké.



Le Gouverneur de la région administrative de Boké Général Siba Lolamou a tout d'abord félicité les membres de cette commission qui selon lui, travaillent d'arrache-pied sur le terrain depuis leur installation pour que le calme et la quiétude règnent à Boké. Il a aussi salué la bonne foi et l'engagement du gouvernement qui ne cesse de travailler à résoudre les différents problèmes inscrits dans les 35 points de la plateforme revendicative. Pour lui, cela se traduit par l'installation de cette commission, ensuite de l'analyse individuelle des 35 points qui ne concernent pas tous le ministère des Mines et de la Géologie. Car dit-il, plusieurs ministères comme celui de l'énergie et de l'hydraulique, des Travaux Publics sont concernés par les différents points de revendications. Plus loin, il a souligné que plusieurs actions ont été menées pour améliorer les services de l'Etat à Boké. En guise d'illustration, il a cité l'amélioration de la fourniture du courant électrique et d'eaux. Il a réitéré l'engagement du gouvernement à œuvrer pour régler graduellement tous les points de revendications. Pour conclure, il a rappelé que si la manifestation est un droit, la violence n'est pas la voie indiquée pour exprimer des revendications. Avant de déplorer à nouveau tous les dégâts matériels enregistrés ainsi que les pertes en vies humaines, le gouverneur de la région administrative de Boké a indiqué que l'autorité de l'État sera restaurée et qu'aucune forme de violence ne sera plus tolérée dorénavant.



Invité à prendre la parole, le Chef de Cabinet du Ministère des Mines et de la Géologie, Ahmed Sekou Keita a, au nom du Ministre des Mines et de la Géologie, Abdoulaye Magassouba, remercié les autorités préfectorales de Boké pour l'accueil qui leur a été réservé. Il a ensuite fait remarquer que des dispositions ont été prises suite aux instructions données par le Ministre Abdoulaye Magassouba d'évaluer tous les points relevant de la compétence du Ministère des Mines et de la Géologie. Ainsi, un plan d'action a été élaboré et mis en place pour résoudre tous les problèmes liés au Ministère des Mines et de la Géologie dit-il. C'est ce qui a abouti aujourd'hui au lancement officiel des études de faisabilité de la contournante de Boké pour une durée de trois mois à partir du mois de Juin. Ahmed Sekou Keita a indiqué pour la circonstance que la réalisation de la contournante de Boké est une des priorités du Gouvernement à Boké, c'est pourquoi dit-il, un cabinet d'études a été déjà recruté et a commencé le travail.



S'exprimant sur les caractéristiques du projet de la contournante, Ahmed Sekou Keita dira que les premières études de faisabilité ont été réalisées depuis 2008 puis abandonnées, avant d'être relancées par le Président de la République, Alpha Condé, en 2014. Il a signifié que cette contournante une fois achevée, sera payante dans le but d’en faciliter l’entretien à travers cette création de revenus pour la préfecture. Décrivant le processus des études de faisabilité, Ahmed Sekou Keita dira que celle-ci se déroulera en trois étapes:



1- La confirmation du tracé;



2- La réalisation d'une étude impact environnemental et social;



3- La réalisation d'une étude d’impact économique pour rendre la contournante lucrative.



Il a terminé son propos en rassurant l'assistance que le Ministère des Mines et de la Géologie ne ménagera aucun effort pour accomplir ses objectifs à Boké.



A la suite de tous ces échanges, la commission de réflexion et de suivi des accords de Boké, par la voix de son président, a remercié les autorités gouvernementales et préfectorales de leur engagement à travailler à leurs côtés pour faire de Boké une ville émergente. En réitérant leur volonté de faire en sorte que les points inscrits dans leur Plate-forme revendicative soient tous réalisés, la commission a aussi rassuré les autorités de leur engagement à soutenir ce processus et de faire régner la paix à Boké.



Après la rencontre la délégation ministérielle et les autorités préfectorales se sont rendus sur le site en compagnie des équipes techniques des travaux publics et du cabinet d'études pour procéder au lancement officiel des études de faisabilité de la contournante de Boké.



La Cellule de Communication du Gouvernement


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière