Bannière

REGIONS

Guinée/Sierra Leone: Comment le trafic de cannabis a été atténué au poste frontalier de Pamelape (Forécariah) ?

 Basse Guinée
19/6/2017

 
Dans les années 2000, le poste frontalier de Pamelape entre la Guinée et la Sierra Leone était le plus grand point de passage du cannabis de la Sierra Leone vers Guinée. Comment cette situation qui alimentait la guerre dans les pays de l’espace Mano a changé en si peu de temps ?

D’après la Secrétaire Générale sortante de l’Union du Fleuve Mano (MRU), Saran Daraba Kaba : « Le 08 Mai 2000, il y eu un sommet à Conakry. A cette occasion, il y a eu la signature du 15ème protocole de la MRU qui dit qu’aucun pays membre ne doit être déstabilisé à partir d’un autre ».

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce protocole, indique l’ancienne ministre des Affaires Sociales, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, « il y a eu l’implantation des unités conjointes de sécurité et de restauration de la confiance aux différents postes de frontière à travers les trois pays que comptait jusque là, l’organisation ».
Au nombre de 33, ces unités conjointes de sécurité et de restauration de la confiance doublées de la mise en place d’une unité de paix et de sécurité au sein du Secrétariat Général de la MRU, a permis une baisse sensible des tensions transfrontaliers et des trafics de tout genre, d’après la Secrétaire Générale sortante de l’Union du Fleuve Mano.

A en croire l’ancien ministre des Affaires Sociales, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, « actuellement une meilleure entente et un échange d’information entre les services de défense et de sécurité des quatre pays que compte présentement l’Union du Fleuve Mano ».

Grâce aux unités conjointes de sécurité et de restauration de la confiance doublées et aux unités de paix et de sécurité, pour rappel, d’après Saran Daraba Kaba : « Il a été établi que les femmes participent activement au trafic de cannabis au poste frontalier de Pamelape. Et interrogées, ces femmes ont prétexté qu’elles font ce trafic pour subvenir à leurs besoins ; leurs maris ayant trouvé la mort pendant les différentes guerres que la région a connu. En conséquence, des projets de développement socio-économique ont été financés en faveur de ces femmes pour les emmener à abandonner le trafic de cannabis. Ce qui a permis d’atténuer le trafic de cannabis à ce niveau de la frontière guinéo-sierra léonaise»

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Communales 2018 : le vainqueur de la commune de Boffa commence à perdre patience

Dubréka : des élèves dans la rue pour dénoncer la multiplication des accidents de routes

Guinée : Des juristes dénoncent l’arrestation d’un syndicaliste accusé de « tentative de trouble… »

Violences survenues à Kourémali : le ministre Guinéen de l’Administration du Territoire se montre rassurant

Boké : Un syndicaliste arrêté et conduit à Conakry, des travailleurs menacent de marcher pacifiquement !

Labé : Un lycéen de 19 ans meurt noyé dans les eaux des chutes de la Saala

Guinée-Santé : 22 véhicules et 55 motos pour les ERARE

Guinée : Plus de 300 cours d’eau disparus sous l’effet de la dégradation de l’environnement à Siguiri

Mandiana: Des manifestants exigeant la construction du pont sur le fleuve Sankarani !

Bannière