REGIONS

Violences survenues à Kourémali : le ministre Guinéen de l’Administration du Territoire se montre rassurant

 Moyenne Guinée
8/5/2018

 








Le ministre Guinéen de l’Administration du Territoriale et de la Décentralisation, le Général Bouréma Condé, a apporté, lundi 07 mai, des précisions sur les violences survenues la semaine dernière à Kourémali, localité située à cheval entre la République de Guinée et la République du Mali.



D’après les explications du ministre Guinéen de l’Administration du Territoriale et de la Décentralisation, « tout est parti d’un cortège de mariage de Maliens qui voulaient traverser la frontière du côté guinéen ; chose qui n’a pas été du goût des forces de défense et de sécurité guinéennes postées à cet endroit».



« C’est un cortège de mariés qui est arrivé du côté du Mali. Les mariés et leurs accompagnateurs ont voulu traverser la frontière à partir d’une zone non autorisée. Les gendarmes guinéens ont refusé tout en leur proposant un couloir sécurisé. Ce qui n’a pas plu aux Maliens qui se sont mis à jeter des pierres aux gendarmes qui ont rapidement reçu le soutien de la population civile guinéenne. Il s’en suit des affrontements à coup de pierres et même de fusils de chasse. Les gendarmes maliens tirent à l’air pour disperser la foule. Malheureusement, au lieu d’arranger la situation, leurs tirs provoquent l’incendie de boutiques, magasins et un camion rempli de marchandises», a rappelé le Général Condé au cours d’une rencontre avec la presse.



Toutefois, devant les hommes de média, le ministre de l’Administration du Territoire s’est montré rassurant en rappelant qu’il vient de recevoir la consolation du ministre des Affaires Étrangères du Mali, qu’il a même appelé son ami. « Quand j’ai été informé, j’ai appelé aussitôt le ministre des Affaires Étrangères du Mali. Nous lui avons dit ce qui se passe. La réponse de mon ami, monsieur le ministre, m’a consolé. Il m’a dit que c’est une bavure de nos compatriotes. Nous avons pris des dispositions pour que cela ne se répète plus», a expliqué le général Bouréma Condé.



Aucune réaction des autorités maliennes sur cette affaire qui pourrait empoisonner d’avantages les relations déjà tendues entre les habitants vivant le long de la frontière entre les deux ex colonies françaises. Toutefois, aux dernières nouvelles, l’heure serait à la sensibilisation de part et d’autre afin de ramener le calme dans la localité.





Kovana Goba Saouromou



Journaliste




Tel: 664 24 27 53













 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Mandiana à feu et à sang : des jeunes en colère dénoncent les « fausses promesses » du Professeur Alpha Condé

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Bannière