Banniere Guicopres janvier 2019

REGIONS


Guinée : un avocat trimbalé en justice pour abus de confiance

 Haute Guinée
18/2/2019

 

Le procès de Maître Aboubacar Ouattara, avocat à la cour, se poursuit devant le tribunal de première instance de Kaloum. Deux semaines après sa suspension, il a repris ce lundi 18 février par la comparution de Maître Mama Moussa Condé, huissier de justice, en qualité de témoin.

L’avocat, pour rappel, est poursuivi pour abus de confiance. Il est accusé par Mill Impression de lui avoir détourné deux milliards cent quatre-vingt millions de GNF qui lui ont été remis pour tous les avocats et l’huissier qui ont travaillé dans le dossier Mill Impression contre l’Etat guinéen.

D’après les termes de l’accusation, après avoir perçu cet argent, Maître Aboubacar Ouattara n’aurait donné que deux cents millions à l’huissier en lieu et place d’un milliard et rien aux autres avocats. Ce qu’il reconnaît. Mais dans sa défense, il dit avoir été le seul avocat dans ce dossier.

Ce qui est paradoxale et surtout inimaginable quand on sait qu’il s’agit d’un juriste, à travers le reçu qu’il a délivré à la société, Maître Aboubacar Ouattara reconnaît avoir reçu les deux milliards cent quatre-vingt millions de GNF pour lui, les autres avocats et l’huissier de justice. Et il prétend que c’était une injonction de la société pour qu’elle lui paye son argent.

Devant le tribunal, Maître Mama Moussa Condé a réaffirmé sa déception lorsqu’il a appris à travers une autre personne que la société Mill Impression a commencé à payer à Maître Aboubacar Ouattara les honoraires des avocats et ses frais de recouvrement. Il se dit au regret d’avoir été berné.

En réaction, l’avocat et prévenu a fait savoir au tribunal qu’il n’est pas saisi du cas de l’huissier. Qu’il lui plaise de mettre de côté la plainte de dernier. Ce qui n’a pas été du goût d’un avocat de la partie civile car pour lui, cette réaction du prévenu expose son client à la colère de l’huissier.

Le représentant du ministère public a quant à lui jugé bénéfique la comparution de l’huissier de justice en qualité de témoin. Selon Abdoulaye Israël Kpogomou, l’intervention de ce dernier a permis au tribunal d’apprendre d’avantage sur la moralité du prévenu.

Prochaine audience dans deux semaines pour le témoignage des autres avocats et la comparution de la partie civile en la personne du gérant de Mill Impression, Mathurin Milimouno.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Guinée: des orpailleurs Burkinabés en justice suite à une plainte d’une association d’orpailleurs locaux

Guinée: Liberté provisoire pour le journaliste Lansana Camara

Marche de la colère contre la détention du journaliste Lansana Camara : Déclaration des associations de presse

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Forécariah: Menace de disparition de l'île de Kaback

Guinée : un avocat trimbalé en justice pour abus de confiance

Région : Kankan connaît enfin son maire

Bannière