Banniere Guicopres janvier 2019

REGIONS

Guinée: Les Conseils de Dr Karamo Kaba, jeune écrivain et pharmacien à Cellou Dalein Diallo!

 Haute Guinée
16/1/2020

  Karamo Kaba, Natif de Kankan-Nabaya, est le jeune écrivain qui s’est adressé au Chef de file de l’opposition Mamadou Cellou Dalein Diallo, Président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UfdG), suite à des conséquences mortelles des manifestations organisées par l’opposition. Lisez…

Si j’étais véritablement le conseiller suprême de Mr Cellou Dalein Diallo, je devrais lui dire ceci :
Mr le Chef de fil de l’opposition, beaucoup de vos militants sont tombés dans la commune de Ratoma pour défendre votre idéologie politique ( 125 enfants + ) c’est assez.
Vous devez changer votre stratégie politique maintenant pour protéger ces jeunes enfants qui reçoivent des coups de fusils tous les jours.
Mr le Chef de fil de l’opposition, vous empruntez toujours les mêmes stratégies qui ne donnent que des résultats négatifs, la bonne foi voudrait que vous essayez de remettre en cause votre stratégie politique pour le bien de vos militants et sympathisants.
Ceci dit << les mêmes causes produisent toujours les mêmes effets >>.
Mr Cellou Dalein Diallo, vous pouvez dire ceci à vos militants avant chaque manifestation :
Chers militants, chers combattants de la démocratie. Sortez massivement pour réclamer votre droit dans l’éthique du respect.
Sortez massivement pour manifester sans brûler les acquis de la République.
Sortez massivement pour marcher sans attaquer ou provoquer les forces de l’ordre.
Sortez massivement pour dire non à la mal gouvernance sans casser les vitres de vos compatriotes.
Sortez massivement pour dire non à la nouvelle constitution sans provoquer vos confrères qui sont pour ou neutres. Chacun doit exprimer son sentiment face à cette sensible question.
Sortez sans jeter de pierres sur …
Sortez sans insulter ceux qui ne veulent pas lutter avec vous, car chacun à ses propres raisons et ils ne sont pas obligés à partager les mêmes idéaux que vous.
Manifestez sans tenir des discours haineux et divisionistes, car la Guinée est une famille. Si vous brûlez les acquis de la République aujourd’hui pour m’aider à avoir le pouvoir demain.
Croyez-moi, quand je serai Président, la tâche sera lourde car, on sera obligé de reconstruire tous ces acquis avant de démarrer notre navire de développement.
Cela prendra combien d’années ? combien de mois ? je n’en sais absolument rien moi.
Certes, nous devons être pacifiques afin de convaincre les autres compatriotes à nous rejoindre, car seul on va vite, mais ensemble on va très loin.
Ce qui veut dire qu’on ne pourra pas mener ce combat en solo. Menons maintenant un combat de projets et d’arguments.
Je vous remercie.
Mr le Chef de fil de l’opposition, un tel discours est indispensable et vous pouvez mettre fin a cette tuerie flagrante sur l’axe. Trop c’est mauvais. Beaucoup d’âmes sont tombées.
Mr le Chef de fil de l’opposition, vous devez épouser la bonne communication afin de séduire le reste de la Guinée à vous tirer allégeance.
Bon nombre de guinéens traitent votre parti d’une formation de violence et égocentrique qui utilise son ethnie pour se faire voir.
Beaucoup de personnes en Guinée pensent que l’équation UFDG = PEULS est exacte. Alors, vous aurez besoin d’une communication sans biais pour dire que cette équation est fausse.
Vous n’avez pas besoin des jeunes #communiconts qui stigmatisent et décrédibilisent votre parti en disant que l’UFDG défend uniquement l’intérêt des peuls donc pas celui de la Guinée dans sa diversité culturelle. Quelle bêtise verbale ?
Certes, vous devez comprendre qu’un seul doigt ne peut pas soulever un grain de granite, pour dire que tu auras besoin de tout le monde pour réaliser ton fameux rêve pour une Guinée unie, démocratique, prospère et solidaire.
La Guinée a besoin d’un Président rassembleur et qui se réclame guinéen, au lieu de dire je suis peule ou malinké, forestier ou sousou.
Elle a juste besoin d’un Chef qui peut lui extirper dans l’ornière de la conjoncture du désespoir.
Mr le Chef de fil de l’opposition, utiliser l’ethnie pour avoir le pouvoir, c’est accepter de donner rendez-vous à la souffrance et à la violence.
Merci Mr le Chef de fil de l’opposition dite républicaine pour votre attention et j’espère que vous comprendrez aisément le contenu de mon message.
Prenez bien soin de vous, car chaque jour est une vie et le meilleur reste à venir.
À partager pour l’amour de la patrie.
Par votre fils
Dr Karamo Kaba
Pharmacien/ Écrivain

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Affaire Kpakpataki: le préfet de Macenta cité à comparaître devant un tribunal correctionnel

Violences à Dalaba: l'Institut supérieur des sciences vétérinaires momentanément fermé

Dalaba: Jusqu'où iront les manifestants ?

Guinée: Les Conseils de Dr Karamo Kaba, jeune écrivain et pharmacien à Cellou Dalein Diallo!

Manifestations du FNDC: A Kindia, des loubards incendient un camion de ramassage d’ordures

Labé : Un journaliste menacé de mort

Timbi-Madina: tous les agents de l’Administration ont été chassés de la commune rurale par des manifestants !

N'zérékoré: Le chanteur et homme politique Élie Kamano condamné à six mois de prison...

Violentes manifestations à Pita: Le commissariat central et la gendarmerie incendiés

Justice: le procès d'Elie Kamano et consorts délocalisé

Bannière