Banniere Guicopres janvier 2019

REGIONS

Mamou/Faits Divers : 3 viols sur mineures à l'espace d'une semaine

 Moyenne Guinée
20/5/2020

 

Les viols sur mineures sont devenus monnaie courante dans la préfecture de Mamou. Même en cette période du mois saint de Ramadan où les fidèles musulmans cherchent à se repentir, les auteurs de cette sale besogne sont à la trousse de leur proie. Le plus souvent ce sont les filles de 5 à 13 qui sont visées.

Après les deux premiers cas enregistrés sur des filles de 7 et 10 ans dimanche 10 et jeudi 13 mai 2020, dans les quartiers Gaddha Loppet et M'Baraya dans la commune urbaine de Mamou, c'est autour du district de Sokotoro dans la sous-préfecture de Saramoussaya située à une soixantaine de kilomètres du chef-lieu de la préfecture de Mamou.

Il s'agit d'une fille âgée de 13 ans violée samedi 16 mai 2020.

Sur les causes de ces viols répétés, Elhadj Sidiki Camara, procureur de la République près le tribunal de première instance de la ville carrefour pointe un doigt accusateur sur le manque d'éducation au niveau des familles, la démission parentale, l'habillement des jeunes filles et les sorties nocturnes de celles-ci. «Au niveau de notre tribunal, nous faisons le travail, puisque tous les cas qui nous arrivent sont jugés devant le tribunal criminel de Mamou. À la prison civile tous ceux qui ont été arrêtés pour fait de viol sont là-bas. Il y'en a qui ne sont pas jugés, qui sont jugés et condamnés et d'autres qui sont entrain de purger leurs peines », a expliqué le procureur de la République.

A noter que depuis le début de l'année 2020, sept (7) cas de viols ont été enregistrés par le parquet du tribunal et ils attendent d'être jugés.

AGP


 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kankan: 4 nouveaux groupes électrogènes pour améliorer la desserte en électricité

Kindia/COVID-19: Les autorités pour le respect strict des mesures sanitaires

Guinée : reprise des manifestations de rue ?

Coyah: en colère contre la banalisation de la (COVID-19) le préfet annonce des mesures draconiennes

Kindia: le secrétaire préfectoral des affaires religieuses et deux autres imans guéris du Covid-19

Dabola : des éléments de l'Union préfectorale des bouchers interpellés

Violences post-électorales à N'Zérékoré: le parquet général de Kankan note 30 morts

Mamou/Faits Divers : 3 viols sur mineures à l'espace d'une semaine

Grave accident de la circulation à Kankan : cinq morts et quatorze blessés

COVID-19 : 4 cas suspects, dont des religieux, à confirmer au centre de dépistage de KIndia

Bannière