Banniere Guicopres janvier 2019

REGIONS

Guinée : la dispersion d’une réunion de patriarches par la police, diversement appréciée

 Basse Guinée
3/9/2020

 
La dispersion d’une réunion de patriarches au domicile de l’ancien président de la CRD de Tanènè et chef coutumier de la Basse Côte, par des forces de maintien d’ordre, le 1er septembre, continue de faire l’objet de débats entre partisans et opposants au régime d’Alpha Condé, dans les salons de Conakry mais aussi sur les réseaux sociaux.

Ce jour, les chefs coutumiers des régions naturelles du pays, excepté ceux du Manding, s’étaient réunis à Tanènè dans la préfecture de Dubréka, précisement au domicile d’El hadj Sékouna Soumah, chef contesté de la notabilité de la région côtière, pour exprimer leur opposition à un troisième mandat d’Alpha Condé.

Selon de nombreux témoins, c’est pendant que ces notables étaient en pleine réunion que les forces de l’ordre sont intervenues. Elles ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les vieux. Au moins une personne aurait été blessée.

Pour les partisans du régime, les forces de maintien d’ordre ont bien fait d’intervenir pour interrompre cette réunion. Cette rencontre selon eux, allait se conclure par une incitation à la révolte synonyme de trouble à l’ordre public. D’ailleurs, ils parlent d’une réunion de l’opposition politique et non une rencontre de sages.

Quoi qu’il en soit, soutiennent les opposants, les forces de l’ordre n’auraient pas dû disperser cette rencontre dans la mesure où elle ne se tenait pas sur une espace publique. Pour eux, il s’agit d’une violation de domicile doublée d’abus de pouvoir.

Dans un communiqué publié le lendemain, l’opposition réunie au sein du FNDC s’est montrée « profondément indignée ».

« Cette violation du domicile de la plus haute notabilité de la Basse Côte par les forces de défense et de sécurité sur ordre d'Alpha Condé est une provocation intolérable dont le bilan est d’au moins un blessé par balle et des dégâts matériels importants », déclare la coalition de partis d’opposition et d’organisation de la société civile en condamnant avec vigueur, une « violence gratuite, une inimitié contre les autorités traditionnelles qui se sont montrées incorruptibles dans la défense des principes démocratiques et ce dans l'intérêt supérieur du peuple de Guinée ».

A rappeler que ces événements ont survenu au lendemain de la publication d’un communiqué du RPG arc-en-ciel, le parti au pouvoir, annonçant que le Président Alpha Condé a accepté d’être son candidat à l’élection présidentielle d’octobre.


Kovana Goba Saouromou

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Dinguiraye/président ielle 2020: La CENI lance les opérations de distribution des cartes d’électeurs

Siguiri-Présidentielle 2020 : 246 commissions pour distribuer 455 605 cartes d’électeurs

Labé/Présidentielle 2020 : Affluence dans les commissions de distribution des cartes d’électeurs

Guinée : la dispersion d’une réunion de patriarches par la police, diversement appréciée

Mamou: des copies des examens confondues à de l'argent et dérobées !

Kankan : une manifestation de femmes tuée dans l’œuf

Mamou/Société : Deux cas de viol sur mineure en moins d’un mois à Niagara !

Politique : La candidature du Pr Alpha Condé soutenue par la convention régionale du RPG

Boké-Politique : 90 mille électeurs ciblés par la révision exceptionnelle des listes électorales

Mamou-Société :Invasion d'hommes et de femmes d’origine sahélienne

Bannière