Bannière

REGIONS

Boké: Proposition du mouvement pour la république "MPR" pour une sortie de crise !

 Basse Guinée
27/4/2017

 

Pour le MPR, la crise qui secoue la préfecture de Boké a pour nom :


LE DEFICIT DE PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE A LA MISE EN ŒUVRE DES PROJETS ET PROGRAMMES DES NOUVELLES SOCIÉTÉS MINIÈRES ÉVOLUANT DANS LA RÉGION ;


Pour résoudre de manière durable ladite crise, le MPR invite les leaders communautaires ou d’opinion, les élus locaux, les autorités administratives et les dirigeants des sociétés minières à un exercice de créativité visant à transformer les problèmes de la communauté en opportunités pour tous.


Approche méthodologique :


1. Définir avec pertinence l’ensemble des problèmes.


2. Etablir un ordre de priorité.


3. Par une approche participative, convenir d’un contrat social visant à définir les responsabilités et les engagements de chacun des acteurs majeurs dans la recherche et la mise en œuvre des solutions consensuelles qui seront trouvées.


Illustrations :


Au hasard, le MPR choisit les 2 problèmes suivants :


1. Le déficit dans la desserte du courant électrique


A la faveur des investissements réalisés à l’occasion des fêtes tournantes de l’indépendance, la préfecture de Boké a été doté d’une centrale électrique thermiques. Malheureusement, l’équipement fourni a pour combustible le gas-oil, ce qui rend forcément non rentable son exploitation par EDG à cause des coûts de production.


En attendant de trouver une centrale à mazout ou une solution hydroélectrique, le MPR suggère qu’à tour de rôle la demi-douzaine de sociétés minières qui évoluent à Boké prennent en charge la fourniture du gap de carburant à EDG et l’assistent pour l’entretien technique périodique des installations.


2. Les problèmes environnementaux (poussière) crées par le transport de la bauxite par voie terrestre entre les mines le port


Le MPR suggère qu’il soit constitué par les villages traversés, une Coopérative que les sociétés minières équiperont pour :


- Assurer le service d’arrosage permanent et d’entretien de la route en les dotant de camions citernes. La coopérative devient ainsi un prestataire de services qui passera un contrat avec la société minière. Ce contrat, en plus de créer des emplois locaux, produira des bénéfices aux effets multiplicateurs tant en terme de protection de l’environnement qu’en terme de revenus additionnels pour les communautés qui serviront à davantage financer les plans locaux de développement ;


- Participer au transport de la bauxite. Il s’agira de doter la coopérative d’une dizaine de camions bennes afin que les communautés, à travers cette initiative se sentent intéressés par les ressources colossales financières affectées à cette opération.


Le MPR appelle les populations de Boké au calme. Le MPR demande aux autorités à tous les niveaux (préfecture et gouvernorat) de mettre à profit la crise actuelle pour transformer par les vertus du dialogue inclusif et participatif, tous les problèmes qui alimentent les tensions sociales actuelles en opportunités d’amélioration des conditions de vie et d’existence des populations de kakandé.


Le MPR s’oppose avec vigueur à toute action de violence et condamne avec la plus grande énergie, la destruction des biens publics et privés durement et péniblement acquis.


Que Dieu bénisse la Guinée et nous éloigne du Satan.


Conakry, le 26 avril 2017


Honorable Cheick Tidiane TRAORE


Le Président du MPR

 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Guinée-Santé : 22 véhicules et 55 motos pour les ERARE

Guinée : Plus de 300 cours d’eau disparus sous l’effet de la dégradation de l’environnement à Siguiri

Mandiana: Des manifestants exigeant la construction du pont sur le fleuve Sankarani !

Dubréka : la recrudescence de l’insécurité inquiète les habitants du quartier de Tôbôlon

Kindia : Sermonnée pour une grossesse non désirée, une jeune fille se donne la mort

Dabola : Un conservateur de la nature écroué pour complicité d’abattage d’espèces animales protégées

Guinée : Bientôt la relance de la raffinerie d’alumine de Fria

Transports et Travaux publics : Bientôt des postes de péage au quatre ponts (Dubréka)

Dubréka : face à l’insécurité, un responsable locale encourage des comités d’autodéfense

Faits divers: Yéro Malal Diallo, deuxième personnalité de l’UFDG de Télémélé assassiné

Bannière