Bannière

CONAKRY

Chantiers BTP et Génie civile de Conakry: Inspection Générale contrôle les conditions de travail

11/7/2017

  C’est une équipe mixte, composée d’inspecteurs de l’Inspection Générale du Travail et du gouvernorat conduite par l’Inspecteur Général du Travail, Alia Camara, qui a entamé ce lundi 10 juillet 2017 une campagne de contrôle des conditions générales du travail dans l’ensemble des chantiers BTP et génie civile de la zone spéciale de Conakry.

Cette campagne de contrôle a pour objectif d’inspecter tous les chantiers en vue de vérifier si les mesures de santé et sécurité sont effectivement respectées. Concrètement, il s’agit de vérifier si tous les différents agents qui travaillent dans les chantiers sont dotés d’équipements personnels individuels et collectifs (EPIC) afin d’amoindrir les risques d’accidents.

Cette mission de contrôle sera basée sur deux étapes :
- Le contrôle des documents administratifs des bâtisses afin de savoir si les entreprises ont le permis de construire et qu’elles possèdent tous les documents nécessaires.
- Le contrôle technique, qui consiste à vérifier si les normes techniques sont respectées et que l’entreprise respecte la législation en la matière.

Par ailleurs, cette première journée de contrôle des conditions générales du travail des chantiers BTP et génie civile a conduit Alia Camara Inspecteur Général du Travail et sa suite respectivement dans les quartiers de Coléah et de Cameroun corniche.

Dans chacun de ces chantiers, Alia Camara a passé en revue en compagnie des responsables de chantiers et de santé et sécurité, toutes les imperfections liées au manque d’équipements individuels personnels et collectifs notamment de port de casques, de lunettes, de gans et de chaussures de sécurité, avant d’exiger l’usage des ceintures de sécurité pour ceux qui travaillent en hauteur. En outre, il a chargé les chefs de chantiers de remonter les informations relatives au respect des normes de santé et sécurité vers les maîtres d’ouvrages pour la prise en compte de ces manquements en vue de les corriger car selon Dr Alya Camara, en matière de santé et sécurité, il n’y a pas de dérogation ni d’excuses.

Sur le cas spécifique du chantier de Cameroun corniche, Alia Camara et sa suite ont été stupéfaits de constater les conditions déplorables dans lesquelles les ouvriers travaillaient. Des conditions qu’il a d’ailleurs qualifié d’inhumain puisque les ouvriers étaient exposés à tous les risques possibles car ne possédant aucun équipement de sécurité, travaillant, pour certains, pieds nus. Les échanges avec les ouvriers ont laissé comprendre qu’ils y travaillaient depuis plusieurs semaines sans aucune dotation en équipements de santé et sécurité et qu’ils ont subi des blessures par moment.

Fort de ces témoignages, Alia Camara les a rassuré que l’inspection générale du travail se tient à leurs côtés pour les soutenir et les aider afin que tous les travailleurs soient dans des bonnes conditions de travail, de santé et de sécurité optimale. Il les a indiqué que l’inspection générale du travail doit être informée de tous les cas d’accidents au même titre que les services hospitaliers, ceci pour leur permettre de prendre des dispositions idoines.

Avant de quitter les lieux du chantier de Cameroun corniche, Alia Camara a fait savoir que des dispositions rapides seront prises par ses services pour corriger de tels dysfonctionnements, des dispositions qui peuvent aller jusqu’à l’arrêt du chantier jusqu’à ce que les normes de santé et sécurité soient mises en place et respectées.

A préciser que cette campagne de contrôle des conditions générales du travail dans l’ensemble des chantiers BTP et génie civile de la zone spéciale de Conakry se déroulera pendant un mois sous les auspices des inspecteurs de l’inspection générale du travail et des agents du gouvernorat qui inspecteront les chantiers BTP et génie civil des cinq communes de Conakry.

La Cellule de Communication du Gouvernement

 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière