Banniere Guicopres janvier 2019

CONAKRY

Déguerpissemnet de Kaporo-rail : une plateforme lance un appel aux autorités

 Ratoma
5/3/2019

 




La Plateforme des Jeunes de l’Axe pour la Démocratie et le Développement (PJDD) a rendu publique une déclaration à Conakry, ce lundi 04, mars 2019, relative à la destruction des domiciles et sources de revenus des habitants de Kaporo-rail.

Dans son intervention, le président de ladite plateforme, Ibrahima Aminata Diallo, a déclaré que depuis quelques jours c’est le désastre total témoigne un habitant de la zone sinistrée.

« Les gens passent la nuit au dehors. Il rappelle que construire une maison pour la plupart des guinéens c’est l’œuvre de toute une vie. Détruire cette maison c’est détruire la vie de toute une famille. Il en résulte le désespoir total, les frustrations et la haine. Il poursuit selon la loi, le domicile est inviolable et les citoyens doivent être protégés par l’Etat » a relaté M Diallo.

Selon M Ibrahima, il est important de rappeler que l’Etat, comme en 1998 était hier encore présent dans cette zone à travers l’existence des autorités locales et la fourniture d’eau et d’électricité (les habitants payent les factures) et l’existence d’un marché.

« Il faut noter que, selon une étude sociologique menée par le programme ‘’Démocratie Sans Violence-Baïonnette Intelligente en septembre 2015, il y’a bel et bien un rapport de cause à effet entre la violence récurrente sur l’axe Hamdallaye-Bambéto-Kagbelen et la destruction arbitraire de Kaporo-rail en 1998 », a-t-il rappelé.

Pour lui, depuis ce classement de 1989 aucune des 24 autres zones dites réserves foncières de l’Etat, pourtant anarchiquement et illégalement occupées, n’ont été déguerpies.

« Rappelons que 21 de ces 25 zones réservées par l’Etat sont dans Conakry. Pourquoi encore et toujours Kaporo-rail alors qu’il y a d’autres zones réservées telles que : la Sig Madina et la Minière respectivement dans la commune de Matam et celle de Dixinn ? Comment ne pas déduire que les habitants de Kaporo-rail dont les domiciles et sources de revenus viennent d’être brutalement rasés au bulldozer pour la deuxième fois en 21 ans, sont victimes de règlement de compte et d’une amère discrimination ? »

Pour clore, la PJDD demande au gouvernement guinéen d’arrêter immédiatement les opérations de destruction toujours en cours dans le quartier Kaporo-rail, de réviser sa politique d’urbanisation sur la base des solutions alternatives, respectueuses des droit humains des citoyens du pays.

Elle invite aussi les autorités judiciaires guinéennes, fortes de l’indépendance de la justice, de traduire l’Etat guinéen devant les tribunaux nationaux et sous régionaux.

Alpha Oumar Kéïta pour www.lexpressguinee.com




 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Forécariah: Menace de disparition de l'île de Kaback

Guinée : un avocat trimbalé en justice pour abus de confiance

Région : Kankan connaît enfin son maire

Kankan : des jeunes réclament l’installation de l’exécutif communal

Koundara : dix morts et plusieurs blessés dans un accident de la route

Siguiri : 17 morts dans l’effondrement d’une mine d’or, le Président Alpha Condé attendu sur place (la liste des victimes)

Dubréka: à ODAHV MULTI INDUSTRIES, le ministre Tibou annonce la fin de la souffrance des travailleurs

Maférinyah (Forécariah) : par jalousie, elle injecte le bébé de sa rivale avec de la soude caustique

Dubréka : des femmes en colère contre les coupures d’électricité

Bannière