Bannière

ACTUALITES

Campagne nationale de reboisement: Mise en terre de 5.000 arbres à croissance rapide à Demoudoula

17/7/2017

 

Le ministère de l’Environnement des Eaux et Forêt a officiellement lancé, samedi 15 juillet 2017, la Campagne nationale de reboisement dans la forêt classée sur les berges de la rivière Demoudoula (rivière des gorilles), commune de Ratoma.



La cérémonie placée sous la présidence de Aissatou Baldé, ministre en charge de l’Environnement, des Eaux et Forêt a connu la présence des cadres du département de l’Environnement, de l’Urbanisme, des autorités communales de Ratoma, les representants de la fédération nationale des professionnelles de la filière Bois et certaines ONG évoluant dans le domaine de la protection de l’environnement.

Dans son discours , le président de la délégation spéciale de Ratoma, Souleymane Taran Diallo, a indiqué que ce site de Demoudoula, est l'un des poumons de la ville de Conakry. Ce site, dit-il, se trouve aujourd’hui en dégradation poussée causée par l’envahissement des deux berges par des constructions anarchiques.

« Il est vraiment de bonne augure qu’il est un sursaut pour dire il faut arrêter...Plusieurs sites ont disparu à cause de l’action de l’homme sur l’environnement »

La ministre de l’Environnement des Eaux et Forêt, Aissatou Baldé a pour sa part dit que l’organisation des cérémonies de lancement de cette campagne de reboisement est une tradition qui rime le mois de la forêt guinéenne. qui donne le coup d’envoi des activités de plantation forestière communément connue sous le vocable de reboisement sur l’ensemble du territoire national. « Les forêts fassent partie du patrimoine national, auquel toute personne physique ou privée peut accéder compte tenu de leur fonction écologique. Les forets jouissent d’un statut particulier comme le cas de la forêt urbaine de Démoudoula »

L’incursion délibérément perpétrées dans cette forêt urbaine ont contribué à la dégradation et la réduction progressive de sa superficie initiale qui avec l’explosion démographique entrainant une forte pression sur le domaine forestier protégé, suivie d’urbanisation sauvage et incontrôlée, restent d’importants facteurs de dégradation de l’environnement..»

Elle a ensuite rappelé que la bataille contre le changement climatique ne peut être gagnée sans les forêts du monde. La qualité de vie des populations urbaines et rurales, est étroitement liée à leurs capacités de jouir d’une nourriture saine, d’une eau potable et loisirs ou les forêts contribuent largement à tous ces services en Guinée.

La ministre l’Environnement des Eaux et Forêt, Aissatou Baldé a enfin invité toutes les autorités de la commune de Ratoma à protéger et à prendre toutes les dispositions idoines pour la sauvegarde d’un tel site écologique qui nonseulement abrite d’importants sources d’eau, pouvant ravitailler la ville de Conakry, mais aussi jouer le rôle de poumons verts pour les populations riveraines.

La cérémonie a pris fin par la mise en terre des 5000 plants de l’espèce Mélina Arborera (arbre exotique) à croissance rapide sur toute l’étendue des 4 hectares que comporte ce site.



Aboubacar Kaba Touré




 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière