Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Justice: en dépit de sa condamnation à cinq ans d’emprisonnement, les victimes de N’na Fanta ne décolèrent pas

 Société
13/4/2018

 
Les victimes de la « donneuse de grossesse » sont toujours en colère cinq jours après la condamnation de cette dernière par un tribunal de Conakry à cinq de prison et au payement d’une amende de dix millions de francs guinéens, sans préjudice de la réparation civile qui s’élève à un milliard cinq cent millions de francs guinéens.

N’na Fanta Camara faisait boire à ses patientes, des décoctions à base de feuilles, d’écorce et de racine pour dit-elle les soigner afin d’enfanter. Aucune d’elles n’a eu un bébé. Elles ont eu le ventre ballonné pendant de longues périodes avec des douleurs. Certaines seraient mortes. D’autres trainent avec des maladies incurables.

Traduite devant le tribunal de Mafanco en banlieue de Conakry en compagnie de deux autres personnes qui travaillaient avec elle, main dans la main, la tradi-thérapeute d’environ 60 ans a été déclarée coupable de faits d’escroquerie, mise en danger de la vie d’autrui, administration de substance nuisible et condamnée en conséquence.

A l’énoncé du verdict, N’na Fanta a cependant remercié Dieu. Pour ses victimes, elle loue Dieu parce qu’elle ne s’attendait pas à une peine de prison aussi légère. Certaines victimes de la tradi-thérapeute aimeraient qu’elle soit condamnée à vie. D’autres, souhaiteraient qu’elle soit condamnée à soigner toutes ses victimes.

Les victimes de la « donneuse de grossesse qui déplorent la mort de sept d’entre elles pendant que d’autres trainent avec des douleurs atroces pourraient se rencontrer cette fin de semaine avec leur avocat afin de déterminer la nouvelle marche à suivre. Même si ce dernier ne juge que la réparation civile très peu par rapport au préjudice.

A signaler que les cinq ans de prison constituent la peine maximale en ce qui concerne les infractions retenues contre Nna Fanta et ses compagnons d’infortune.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Forécariah: Menace de disparition de l'île de Kaback

Guinée : un avocat trimbalé en justice pour abus de confiance

Région : Kankan connaît enfin son maire

Kankan : des jeunes réclament l’installation de l’exécutif communal

Koundara : dix morts et plusieurs blessés dans un accident de la route

Siguiri : 17 morts dans l’effondrement d’une mine d’or, le Président Alpha Condé attendu sur place (la liste des victimes)

Dubréka: à ODAHV MULTI INDUSTRIES, le ministre Tibou annonce la fin de la souffrance des travailleurs

Maférinyah (Forécariah) : par jalousie, elle injecte le bébé de sa rivale avec de la soude caustique

Dubréka : des femmes en colère contre les coupures d’électricité

Bannière