Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Guinée : les cours et tribunaux paralysés par une grève de greffiers

12/6/2018

 



Les greffiers de Guinée ont déclenché la semaine dernière, une grève générale illimitée pour exiger l’application de leur statut particulier. Le mot d’ordre de grève semble ne pas être suivi par tout le monde, surtout la vieille génération. Ce qui permet au Département d’affirmer qu’il n’y a « pas de grève ».



Selon le Conseiller en communication du ministre de la Justice, Sékou Kéita, « il n’y a pas de grève mais un mouvement de protestation d’un petit nombre de greffiers ». Toutefois, il promet de se battre pour ramener ce groupe qui n’est pas à minimiser, à de meilleurs sentiments.



Mais si le vendredi 08 juin, premier jour de la grève, des audiences ont pu se tenir dans certaines juridictions de Conakry, tel n’était pas le cas lundi 11 juin. Du tribunal de Kaloum en passant par Dixinn, Mafanco, à la cour d’appel de Conakry, les salles d’audiences sont restées fermées.



Selon les informations en provenance de l’intérieur du pays, le mouvement de débrayage des greffiers est suivi dans les régions de Nzérékoré, Labé, Kindia, Faranah, Boké et Mamou. Par contre, dans la région de Kankan, deuxième ville du pays, les juridictions fonctionnent normalement.



Au cours d’une réunion tenue lundi 11 juin à la cour d’appel de Conakry, les grévistes ont décidé de maintenir leur mot d’ordre jusqu’à la satisfaction de leur revendication. Ce, en dépit de l’opposition de l’Association des Greffiers de Guinée qui parle d’un « avis de grève initié par cinq personnes qui n’ont aucune qualité de parler au nom des Greffiers ».



Parallèlement, une commission a toutefois été mise en place pour mener les négociations avec les autorités.



A rappeler que le statut particulier des greffiers qui souffre encore d’inapplication est en vigueur depuis 2016 suite à une loi adoptée et promulguée en 2008.



Kovana SAOUROMOU


 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Forécariah: Menace de disparition de l'île de Kaback

Guinée : un avocat trimbalé en justice pour abus de confiance

Région : Kankan connaît enfin son maire

Kankan : des jeunes réclament l’installation de l’exécutif communal

Koundara : dix morts et plusieurs blessés dans un accident de la route

Siguiri : 17 morts dans l’effondrement d’une mine d’or, le Président Alpha Condé attendu sur place (la liste des victimes)

Dubréka: à ODAHV MULTI INDUSTRIES, le ministre Tibou annonce la fin de la souffrance des travailleurs

Maférinyah (Forécariah) : par jalousie, elle injecte le bébé de sa rivale avec de la soude caustique

Dubréka : des femmes en colère contre les coupures d’électricité

Bannière