ACTUALITES

Guinée : l’opposition décrète un deuil national de cinq jours

8/11/2018

 


L’appel de l’opposition dite républicaine à une journée ville morte, le mercredi 07 novembre 2018, s’est soldé par la mort de deux personnes à Wanidara dans la commune de Ratoma, Conakry, de sources concordantes. Le chef de file de l’opposition, Cellou Dalein Diallo dénonce des « assassinats ciblés ».

Devant les militants, sympathisants et autres responsables de l’opposition dite républicaine réunis au QG de son parti, le président de l’UFDG s’est montré « très choqué non seulement par la nature de ce double meurtres, mais par le fait qu’il porte à plus de 100, le nombre de militant de l’opposition tué ».

D’après Cellou Dalein, ses rapporteurs notent que ce sont deux bérets rouges (une unité d’élite de l’armée) arrivés sur une moto qui ont arrogé à la mitraillette des jeunes assis dans une concession « alors que la journée ville morte est terminée ». L’une des victimes touchée à la tête est morte sur place.

Pour le chef de file de l’opposition, il est hors de doute que ces deux hommes en uniforme ont été envoyés par le président Alpha Condé afin de semer la peur et la désolation dans les rangs de l’opposition. Chose qui ne sera possible, selon lui, « puisque cela ne fait qu’accentuer la détermination de l’opposition. »

En la mémoire de toutes les victimes des manifestations de l’opposition depuis l’avènement d’Alpha Condé, particulièrement les deux tuées dans la nuit du mercredi à ce jeudi 8 novembre, Cellou Dalein invite les Guinéens quel que soit leur bord politique, à observer un deuil jusqu’au lundi 12 novembre.

Visiblement déterminé plus que jamais, le chef de file de l’opposition annonce qu’à la suite de ces cinq jours de deuil national, il est prévu une journée ville morte et deux marches pacifiques dont celle des femmes. Pour lui, « c’est le moment plus que jamais de se battre pour l’instauration d’une démocratie apaisée et d’un véritable Etat de droit en Guinée ».

A signaler qu’en raison de cet appel à un deuil national, l’opposition dite républicaine s’est abstenue de braver l’interdiction de sa marche de ce jeudi 8 novembre par les autorités de Conakry.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Mandiana à feu et à sang : des jeunes en colère dénoncent les « fausses promesses » du Professeur Alpha Condé

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Bannière