Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Echec des négociations entre le gouvernement et le SLECG : l’appel du SLECG à une marche très peu suivi à Conakry

10/1/2019

 

L’appel du SLECG (syndicat libre des enseignants et chercheur de Guinée) a été largement suivi dans certaines villes de l’intérieur du pays mais très peu à Conakry, la capitale et ses environs.

Quelques élèves seulement sont sortis dans les rues de Conakry pour exprimer leur soutien au SLECG alors qu’ils étaient nombreux à battre le pavé à Labé dans le centre du pays pour exprimer leur ras-le-bol.

Suite à l’échec des pourparlers entre le gouvernement et le SLECG pour sortir de la crise qui secoue l’école guinéenne depuis le 03 octobre 2018, le SLECG a appelé à une marche à travers le pays ce jeudi.

« Malgré les arrestations, les bastonnades, les morts d’enseignants, le gel de salaire de trois mois, nous avons accepté d’être flexibles pour prouver à l’opinion nationale et internationale que nous sommes des syndicalistes avérés, responsables et soucieux de l’avenir du pays », a fait savoir Aboubacar Soumah, Secrétaire général du SLECG.



« Nous avons accepté l’amélioration de nos conditions de vie et de travail à travers le salaire passent par les revenus engrangés après l’assainissement du fichier du personnel de l’éducation. Une proposition qui nous a été d’ailleurs soumise par le passé que nous avons fini par accepter pour sauver l’école guinéenne.

Il était question sur proposition du gouvernement que les deux parties (syndicat-Etat) se mettent en commission pour aller dénicher les cas de fictifs à tous les niveaux et que les revenus engrangés soient orientés uniquement sur les salaires de base. C’est même le point d’achoppement parce que le gouvernement a voulu orienter ce fonds sur les primes alors que nous avons dit qu’il faut qu’il soit mis sur les salaires de base conformément à la logique des huit millions de francs guinéens que nous avons réclamés comme salaire de base pour tous les enseignants.

Nous avons exigé que l’argent trouvé après l’assainissement du fichier soit orienté uniquement sur les salaires de base. Chose qui a été acceptée par le gouvernement depuis 72 heures. Mais depuis qu’on a fait appel à l’inspecteur général du Travail et le chef de cabinet du ministère de la Fonction Publique, les discussions sont coincées. Ils sont responsables de tous ces cas de fictifs dans le pays », a-t-il ajouté.

Egalement choqué par l’échec de ces discussions, le secrétaire général de l’USTG (Union Syndicale des Travailleurs de Guinée), centrale syndicale mère du SLECG, a invité toutes les structures et le mouvement syndical à une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire national.

« Nous demandons à tous les travailleurs, à tous les citoyens, aux institutions républicaines ainsi qu’à la communauté internationale à se lever pour sauver l’école guinéenne », a lancé Abdoulaye Sow.

A signaler que les représentants du gouvernement très attendus le mercredi au palais du peuple pour la signature de l’accord de sortie de crise n’ont pas fait le déplacement.

Kovana SAOUROMOU



 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Procès des militants du FNDC à Nzérékoré : mi-figue, mi-raisin, la défense promet d’interjeter appel

N'zérékoré : des opposants au projet de réforme constitutionnelle dans la ligne de mire des autorités locales

Boké: Vaccination contre la fièvre aphteuse, 871 animaux tués

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Guinée: des orpailleurs Burkinabés en justice suite à une plainte d’une association d’orpailleurs locaux

Guinée: Liberté provisoire pour le journaliste Lansana Camara

Marche de la colère contre la détention du journaliste Lansana Camara : Déclaration des associations de presse

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Bannière