Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Guinée : des jeunes trouvent l’actuelle constitution caduque, sollicitent une nouvelle loi fondamentale

 Politique
11/3/2019

 


Le mouvement des jeunes patriotes de Guinée (MJPG) estime que la constitution guinéenne de mai 2010 « n’est pas de nature à fonder un Etat qui se veut progressiste ». N’étant pas l’émanation du peuple de Guinée, le MJPG souhaite que l’actuelle constitution soit remplacée par une autre qui ne souffre pas de beaucoup de lacunes. Il l’a fait savoir, le lundi 11 mars, à la faveur d’une rencontre avec la presse.

A l’entame de la rencontre, Ousmane Sidibé, président du MJPG a déploré le fait qu’en Guinée les disciples soient les guides et vice versa.

Rappelant que la constitution de mai 2010 n’est pas l’émanation du peuple parce qu’adoptée par un groupe de personnes coptées, et souffre d’un manque de légitimité, comme la plupart des lois guinéennes, Ousmane Sidibé a émis le souhait de voir une nouvelle loi fondamentale dans laquelle le peuple de Guinée se reconnaîtra parfaitement.

Ousmane Sidibé trouve l’actuelle constitution très ambigüe et pleine de contradiction par rapport aux réalités du pays. Et cette ambigüité manifeste, pour le président du mouvement des jeunes patriotes de Guinée, est la preuve que l’élite guinéenne est malade.

Aux termes de cette constitution, Ousmane Sidibé trouve par exemple les conditions d’accessibilité à la magistrature suprême très insuffisantes et discriminatoires à l’égard de la jeunesse. Il espère l’abrogation de la limitation du nombre de mandat présidentiel. Selon lui, cette disposition qui enlève au peuple sa liberté de s’exprimer en faveur du président en exercice est une dictature et source de problème.

Pour Ousmane Sidibé, c’est le moment d’informer le peuple de Guinée sur le danger qu’il coure en étant régi par une constitution qui ne lui a même pas été soumis. Le mouvement des jeunes patriotes de Guinée dit avoir lancé l’alerte en 2015 sans succès. Il se dit confiant qu’avec l’intérêt que beaucoup de Guinéen accorde présentement à ce débat, il sera entendu. Et la naissance d’une nouvelle constitution soumise à l’appréciation de tous, donc fruit d’un consensus, ne tardera pas.

Par la voix de son président, le mouvement des jeunes patriotes de Guinée dit n’être pas engagé par ceux qui pourraient penser qu’il œuvre pour un troisième mandat en faveur d’Alpha Condé. Mais ce qui est certain est qu’il n’opposera pas de résistance à la volonté du peuple de Guinée si cette volonté est le changement de la constitution pour offrir à Alpha Condé la possibilité de continuer à servir son pays.

A rappeler que cette conférence de presse intervient au lendemain d’une manifestation de femmes favorable à un référendum pour l’adoption d’une nouvelle constitution.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Forécariah: Menace de disparition de l'île de Kaback

Guinée : un avocat trimbalé en justice pour abus de confiance

Région : Kankan connaît enfin son maire

Kankan : des jeunes réclament l’installation de l’exécutif communal

Koundara : dix morts et plusieurs blessés dans un accident de la route

Siguiri : 17 morts dans l’effondrement d’une mine d’or, le Président Alpha Condé attendu sur place (la liste des victimes)

Dubréka: à ODAHV MULTI INDUSTRIES, le ministre Tibou annonce la fin de la souffrance des travailleurs

Maférinyah (Forécariah) : par jalousie, elle injecte le bébé de sa rivale avec de la soude caustique

Dubréka : des femmes en colère contre les coupures d’électricité

Bannière