Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Guinée-Lutte contre la criminalité faunique : une trafiquante de tortue condamnée à deux ans d’emprisonnement

 Société
11/7/2019

 
Une femme de 64 ans a été condamnée mercredi, 10 juillet 2019, à deux ans d’emprisonnement assorti du payement d’une amende de cinq millions (5000 000) de francs guinéens par le tribunal de première instance de Dixinn situé dans la banlieue de Conakry.

Mariam Condé, c’est son nom, se disant marchande, jamais jugé, a été reconnue coupable de faits de « capture, détention illégale, circulation et consommation d’espèces animales intégralement protégées» ; faits prévus et punis par les articles 58 ; 68 ; 165 et 166 de la loi L/2018/049/2018 portant protection de la faune et de la flore en République de Guinée.

Elle a été arrêtée par des Conservateurs de la nature, au marché d’Enco5 dans le quartier de Wanidara (commune de Ratoma, Conakry), courant juin 2019, en flagrant délit de vente de tortues qu’elle aurait achetées avec deux passantes et détenues durant des semaines.

Interrogée par le président du tribunal, la vieille dame a reconnu, sans ambages, les faits à elle reprochés. Mais dans sa plaidoirie, puisqu’elle se défendait seule, elle a fait comprendre au tribunal qu’elle ne savait pas que son agissement était une infraction à la loi.

Rappelant le principe selon lequel, « nul n’est censé ignorer la loi », le substitut du procureur représentant le ministère public, à cette audience, a demandé au tribunal de retenir la prévenue dans les liens de la culpabilité de « capture, détention illégale, circulation et consommation d’espèces animales intégralement protégées», et pour la répression, la condamner à deux ans de prison avec sursis et au payement d’une amende qui ne soit pas en deçà de 10 millions de francs guinéens.

Pour le représentant du ministère public, le dérèglement climatique dont souffre le monde entier est dû en partie à la destruction de la faune. Il faut donc prendre des mesures draconiennes contre les auteurs de cette destruction massive pour les dissuader.

Toutefois, en raison du fait que Mariam Condé est une délinquante primaire, il a requis qu’il plaise au tribunal, lui réserver des circonstances atténuantes.

Comme à la fin de ce réquisitoire du ministère public, à la surprise générale, la vieille dame a éclaté de rire à l’annonce du verdict du tribunal.

Elle a deux semaines pour interjeter appel si elle n’est pas d’accord avec ce jugement.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Procès des militants du FNDC à Nzérékoré : mi-figue, mi-raisin, la défense promet d’interjeter appel

N'zérékoré : des opposants au projet de réforme constitutionnelle dans la ligne de mire des autorités locales

Boké: Vaccination contre la fièvre aphteuse, 871 animaux tués

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Guinée: des orpailleurs Burkinabés en justice suite à une plainte d’une association d’orpailleurs locaux

Guinée: Liberté provisoire pour le journaliste Lansana Camara

Marche de la colère contre la détention du journaliste Lansana Camara : Déclaration des associations de presse

Kissidougou : les assassins de Koly Soua Kolié et Mamadi Kallo sanctionnés à la hauteur de leur forfaiture

Bannière