Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Guinée : un chauffeur trimbalé en justice pour "corruption d'agent public"

 Politique
7/11/2019

 

Les violentes manifestations des 14 15 et 16 octobre dernier continuent de faire parler d'elles sur le plan politique mais également sur le plan judiciaire.

Après le procès des leaders et militants du FNDC (front national pour la défense de la démocratie) déclarés coupables de "appel à un attroupement non armé", c'était le tour de Mamadou Oury Sow se disant chauffeur, de comparaître mercredi 06 novembre, devant le tribunal de Dixinn, mais cette fois pour des faits de "corruption d'agent public ou corruption active" (article 771 du code pénal).

Mais omment en est-on arrivé là ?

D'après un des substituts du procureur de la République près le tribunal de Dixinn, c'est dans la journée du lundi 14 octobre 2019 que le nommé Mamadou Oury Sow a été arrêté alors qu'il tentait de remrettre 500 000 francs guinéens au patron du bureau des investigations judiciaires de la gendarmerie ( PM3) pour obtenir la remise en liberté de deux suspects. Entendu sur PV et déféré devant son parquet, l'individu a aussitôt été placé sous mandat de dépôt en attendant son jugement.

Interrogé à la barre, Mamadou Oury Sow a par contre affirmé que c'est quand il a appris que ses apprentis sont interpellés qu'il est sorti à leur recherche.

Malheureusement pour lui, arrivé à la brigade de recherche de Kipé où ses deux apprentis ont été conduits dans un premier temps, il apprend qu'ils sont transférés au PM3.

Immédiatement, il prend la direction du PM3 où il aura la chance de les voir. C'est en ce moment qu'il a sorti les 500 000 francs guinéens pour les remettre au patron des lieux afin qu'il s'en serve pour donner à manger à ses apprentis. Conscient qu'il était du fait que la procédure qui va être engagée contre eux va prendre beaucoup de temps, alors que la situation sécuritaire n'est pas favorable.

Soulignant le fait que le prevenu n'a jamais déboursé un tel montant pour nourrir ses apprentis, toutes ses explications ont été rejetées par le représentant du ministère public qui a requis contre lui trois ans de prison avec sursis.

A leur tour, ces réquisitions ont été battues en brèche par les avocats de la défense. Pour eux, il n'y pas de corruption encore moins de tentative de corruption. A leur avis, en remettant l'argent au patron du PM3, M. Oury Sow ne cherchait pas à le corrompre mais à venir en aide à ses apprentis en difficulté.

Après une pause d'une demi heure, le tribunal a décidé de déclarer le prevenu non coupable de fait, et renvoyé, en conséquence, le ministère public à mieux se pourvoir.


Kovana SAOUROMOU









 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Labé : la coordination régionale du FNDC nie toute responsabilité dans les violences du mercredi 20 novembre

Tentative de perturbation du séjour du PM à Labé: Communiqué du Gouvernement

Dubréka : des débits de boissons attaqués après la découverte du corps sans vie d’un militaire

Environnement: Menace imminente de disparition de la rivière mythique ‘’Bembeya’’ dans la préfecture de Beyla.

Procès des militants du FNDC à Nzérékoré : mi-figue, mi-raisin, la défense promet d’interjeter appel

N'zérékoré : des opposants au projet de réforme constitutionnelle dans la ligne de mire des autorités locales

Boké: Vaccination contre la fièvre aphteuse, 871 animaux tués

Kindia: Alpha Condé lance les travaux des infrastructures pour la fête tournante de l'indépendance

Kindia : une manifestation d’opposants interdite par le maire

Education : des heurts entre élèves et enseignants font des blessés à Kankan et Kindia

Bannière