Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Guinée: un député juge l'actuelle société civile corrompue

 Politique
20/11/2020

  Ibrahima Sory Diallo du parti ADC-BOC, un député proche de la mouvance présidentielle accuse l'actuelle société civile d'être corrompue.

Mercredi dernier, en effet, une partie de la société civile guinéenne réunie autour du conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dirigé par Dansa Kourouma a recommandé entre autres, la dissolution de l'Assemblée nationale au profit de la paix et de la quiétude sociale en Guinée.

Dans un entretien accordé ce vendredi à la radio Soleil FM Guinée, le président du parti ADC-BOC a tout d'abord souligné "l'irresponsabilité" de cette société civile. "Vous savez que cette société civile est une société civile irresponsable. Comment on peut demander la dissolution d'une Assemblée qui ne fait pas objet de problème alors que nous sommes dans une crise liée à la présidentielle", s'est interrogé Ibrahima Sory Diallo avant de rappeler que c'est la même société civile qui après les législatives a accepté d'observer l'élection présidentielle.

Bref pour le député, ces organisations de la société civile sont des "sapeurs pompiers". Donc par rapport à la dissolution de l'Assemblée, leur avis ne compte pas.

" La dissolution de l'Assemblée relève de la discrétion du président de la République s'il est en conflit avec l'Assemblée nationale", a rappelé le député. Or présentement, dit-il, n'y aucun problème entre l'Assemblée nationale et l'Executif. Ce qui veut dire, persiste et signe Ibrahima Sory Diallo, que l'Assemblée dans laquelle il siège ne peut être dissoute maintenant.

"S'il y a des problèmes qui sont liés aux élections législatives, gerez ces problèmes là. Vous n'avez pas besoin de mêler les problèmes des élections présidentielles au problèmes des élections législatives", a précisé le député pour qui cette société civile devrait plutôt réclamer justice pour les victimes des violences électorales.

Pour être prise au sérieux, le député estime que le CNOSC et ses acolytes devraient plutôt solliciter la dissolution de l'Executif qui " constitue le problème" à leurs yeux, au lieu de s'acharner sur l'Assemblée nationale.

Pour Ibrahima Sory Diallo, "c'est la démagogie pure et simple" ce comportement de la société civile de Dansa Kourouma. " Cette société civile n'a pas de solution. C'est pourquoi il faut se passer d'elle", selon lui.

Plus loin, le député n'hésitera pas à qualifier l'actuelle société civile guinéenne d'être corrompue. " C'est des gens qui n'ont pas de compétences. Moi j'ai fait 18 ans dans la société civile, mais je n'ai pas vu une société civile nulle comme celle que nous avons actuellement. C'est une société civile d'abord corrompue. Tous ceux qui sortent c'est comment survivre, c'est comment gagner des dessous de table pour rentrer dans le débat", a accusé Ibrahima Sory Diallo très remonté.

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

N’Zérékoré : heureuse coïncidence pour les victimes de violences faites aux femmes

Viols sur mineures : de nouveaux cas enregistrés à Conakry et Coyah

Reprise des activités commerciales : le maire de N’Zérékoré passe à la vitesse supérieure

Violences électorales à Kankan: Le gouverneur apporte des précisons et rassure les populations

Déclaration du ministère de la citoyenneté et de l'unité nationale: « L’élection est une compétition : OUI AU DÉBAT, NON A L’AFFRONTEMENT »

Opinion: Dépité, l’ancien député Marega nous livre ses dernières éructations (Tibou Kamara)

Présidentielle en Guinée: Alpha Condé en tournée, Cellou Dalein Diallo bloqué

Boké: des accrochages entre manifestants et forces de l'ordre font un mort à Kolaboui

Violences à Kankan : Ousmane Gaoual Diallo demande aux militants de l’UFDG de rester sereins

Dinguiraye/président ielle 2020: La CENI lance les opérations de distribution des cartes d’électeurs

Bannière