Bannière

CULTURE

Piraterie: Manifestation de reconnaissance des artistes et du BGDA au Général Ibrahima BALDE

 Musique
12/11/2014

 

Mardi 26 Octobre 2014 une très grande manifestation de reconnaissance a été organisée par les associations des artistes de Guinée à l’endroit du Général Ibrahima BALDE pour son inlassable appui au BGDA dans la lutte contre la Piraterie des œuvres artistiques et littéraires.


Le Directeur général de la Justice Militaire ; le Haut Commandant de l’Etat-major de la Gendarmerie Nationale le Général Ibrahima Baldé a exprimé, son engagement à lutter au côté du BGDA contre la piraterie des œuvres artistiques et littéraires en Guinée. Son objectif : réduire le taux de la piraterie.Pour le Général BALDE, toutes les mesures ont été prises pour mieux lutter contre la piraterie l’objectif étant de réduire le taux de la piraterie. C’est pourquoi, il a déclaré la tolérance zéro aux pirates. Selon lui, l’Etat perd plusieurs milliards de FG par an à cause de la piraterie.


Par ailleurs le Directeur Général du BGDA Mr BANGOURA Abass Pablo ; après avoir remercié le Général pour sa contribution à la lutte contre le phénomène de la Piraterie a dit en substance que, le secteur des arts et de la culture occupe un tiers de la population active guinéenne et contribue au PIB dans une proportion substantielle. Mais, précisera-t-il, l’industrie créative guinéenne en particulier la production littéraire et artistique est malade.


Comme le disait-il lors de son passage dans l’émission KOLOMATIN avec le journaliste Sorel Keita :« En plus de la présence du mal le plus redoutable que l’histoire de la Guinée ait connu ‘’ EBOLA ‘’ l’industrie créative guinéenne paye non seulement le lourd tribut de la conjoncture économique et financière difficile mais elle est malade des lourdes conséquences que le piratage des œuvres littéraires et artistiques fait peser sur elle »


Avant de préciser aux micros de certains journalistes de la presse publique et privée que : « nous assistons à une banalisation du phénomène de la piraterie par les populations » et leur renvoyant les questions suivantes : Combien de guinéens exigent le sticker du BGDA en achetant un support d’œuvre ? Combien sommes-nous à refuser de télécharger gratuitement un fichier de musique ou de film ? Lequel des guinéens s’émeut-il du déchargement des containers de cassettes, DVD, CD, VCD, made in China ou en provenance de Dubaï renfermant des œuvres piratées de nos grands artistes ? ».


La rencontre a connu une très forte mobilisation des artistes qui ont mouillé le maillot pour la défense du drapeau guinéen à travers la culture tels que : Petit Condé « artisan de la dite rencontre » ; Hadja Oumou Dioubaté « la dame chic-choc » ; Fodé KOUYATE « Djely de Kissi Faramaya » ; Grand Devise ; Cheick Penor ; qui ont tous poussé leurs cris de cœur face au fléau qu’est le PIRATAGE DES ŒUVRES DE L’ESPRIT. Car APRES DIEU IL N’YA QUE DES ARTISTES QUI CREENT


Abdoulaye Sylla

 


 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Formation des OSC: Formulation et de suivi-évaluation des projets au centre des débats

Construction de la route Coyah - Farmoreah- Frontière de la Sierra-Leone: Avis de passation de marché

La préfecture de Kindia est en deuil : Le général a tiré sa révérence .

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Bannière