Bannière

CULTURE

Hommage à ABD : Les productions Tidiane World Music sacrent les 19 ans de sa disparition

 Musique
5/5/2015

 

4 mai 1996 - 4 mai 2015 cela fait 19 ans jour pour jour que le journaliste animateur Aly Badra Diakité, affectueusement surnommé ABD, mourrait. Le célèbre journaliste et animateur culturel est décédé, à l’hôpital national Ignace Deen, des suites de maladie. A l’occasion du 19ème anniversaire de sa brutale disparition, un single a été dédicacé en sa mémoire. La cérémonie a eu lieu, ce lundi 4 mai 2015 dans l’après-midi, dans un complexe hôtelier de la capitale. L’évènement a regroupé plusieurs promoteurs culturels.



Le single est dénommé « A.B.D. YAKO », est l’œuvre de la star de la musique ivoirienne « Monique Séka. L’artiste est en séjour en Guinée, nous dit-on, dans le cadre de la solidarité de soutien et de sensibilisation face à l’épidémie à virus Ebola. Coïncidant avec cette journée commémorative, elle a profité rendre un vif hommage à celui qui, pendant huit ans, avait fait de son tube «Missounwa», le générique de son émission fétiche des samedi matins sur les antennes de la Radiotélévision Guinéenne, « Africa Dance ».



« ABD était un de nos ainés. Jeune étudiant à l’époque passionné par la culture, paix à son âme, ABD nous a admirés. Il nous facilitait les contacts à chaque fois que l’opportunité se présentait. Nous étions tout le temps accroché à son temps d’antenne surtout qu’à l’époque on n’avait qu’une seule radio. Donc pour nous promoteurs culturels cet homme ne doit pas se retrouver dans les oubliettes. C’est pourquoi nous lui avons dédié cette journée ». a témoigné Tidjan Soumah, directeur général des productions Tidjan World Music.



Pour le musicien Papa Kouyaté « Qui ignore l’art ignore l’homme et l’inverse, on ne peut pas substituer l’homme à l’art. Dans les radios, il faut que les hommes de culture soient les plus puissant. Qu’on accorde à la culture le même temps d’antenne accordé à la politique, les hommes de culture ne doivent pas être oubliés. Selon lui rares sont des animateurs culturels de la nouvelle génération à l’image de « A.B.D ».



Sur le pupitre plusieurs témoignages ont été dits sur l’homme. Pour la circonstance, Bailo Téliwel Diallo, ministre de l’enseignement supérieur, a rappelé quelques moments inoubliables partagés avec l’animateur exceptionnel des années 90.



« Pour travailler avec Aly, il fallait beaucoup de professionnalisme et de rigueur. C’est vrai qu’il aimait s’amuser mais dans le travail il ne badinait pas. Il y a certains comportements qu’il n’acceptait pas même chez les musiciens guinéens. Sa lutte était de faire rayonner la musique africaine de Guinée.»



Malgré les commentaires faits à l’époque dans plusieurs journaux guinéens et étrangers relatifs aux relations intimes entre Monique Séka et A.B.D, l’artiste souligne qu’elle n’a jamais rencontré ce monsieur malgré qu’il ait passé toute sa jeunesse en Côte d’Ivoire avant de rejoindre la Guinée son pays natal dans les années 80.



Photo publiée sur la page facebook de Jean Baptiste Williams à Gauche et ABD à droite



M. L. Yansané


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
Coup de gueule
Des clarifications indispensables (Par Aly Bocar Cissé)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Démarrage du projet Souapiti : la population de la sous- préfecture de Bangouya informée et sensibilisée

Gaoual : commandant Manchon Camara, officier militaire, limogé de ses fonctions de sous-préfet de Koumbia

Guéckedou : Des jeunes affichent leur préoccupation pour le développement de la préfecture

Atelier de concertation : la gouvernance locale au centre des débats

Faits divers à Kérouané: pour avoir subtilisé un bonbon, une mère brûle la paume de son enfant

Kérouané : Manifestation contre la dégradation très poussée des routes d'accès à la préfecture

Contrôle citoyen : le PASOC poursuit son offensif à Siguiri

Un ex-militant du RPG salut la jeunesse de Boké et réclame des comptes à Alpha Condé

Coyah : Déçu par sa famille, un jeune homme se pend à Gomboyah

Mandiana : Siriman décharge son fusil de calibre 12 sur sa femme en grossesse avancée

Bannière