Bannière

CULTURE

Littérature: A 7 ans, Michelle est la plus jeune écrivaine d'Afrique

5/11/2016

 

Michelle Nkamankeng n’a que sept ans mais une assurance aussi désarmante que son sourire, qui trahit une dentition encore parsemée. En convainquant ses parents de publier son livre, elle est devenue une des plus jeunes écrivaines africaines et une source d’inspiration pour ses camarades de classe.



C’est pourtant en cachette que la petite Sud-Africaine a écrit, au stylo vert et violet, « Attendre les vagues », mis en vente par le géant américain Amazon.



Un ouvrage écrit en secret



Les lignes du manuscrit original tanguent un peu. Mais les pages format A4 pliées en deux et reliées par des agrafes et du scotch ressemblent déjà à un véritable livre, avec le nom de l’auteure en herbe et le titre de son œuvre sur la couverture.



Michelle est devenue, a sept ans, une des plus jeunes écrivaines africaines



Michelle est devenue, a sept ans, une des plus jeunes écrivaines africaines - GIANLUIGI GUERCIA / AFP



Sur la dernière page, un grand cœur aux traits hésitants et un message plein de la candeur des sept ans de Michelle : « J’espère que vous avez passé un agréable moment à lire ce livre ».



« Mes frère et sœurs savaient » que j’écrivais « parce qu’ils viennent toujours dans ma chambre. Mais je leur ai dit de garder le secret car je voulais faire une surprise à papa et maman », raconte la fillette d’un ton enjoué.



Illustrations et papier glacé



Mais la surprise tourne court. Les parents de Michelle accueillent avec circonspection le manuscrit. « Quand elle m’a donné son livre, se souvient sa mère Lolo Nkamankeng, je l’ai mis dans la bibliothèque. »



Mais Michelle ne baisse pas les bras. Elle revient à la charge quelques semaines plus tard avec un deuxième et même un troisième livre. « Si vous ne me prenez pas au sérieux, j’arrête d’écrire », menace-t-elle.



Un an plus tard, son rêve est devenu réalité. « Attendre les vagues » est un ouvrage d’une cinquantaine de pages imprimé sur papier glacé et joliment illustré par une artiste sud-africaine.



« Poursuivez vos rêves »



Le livre raconte l’histoire de Titi, double de Michelle, qui apprend à dépasser sa peur des vagues. « Si l’on est vraiment honnête, cela reste un ouvrage écrit par un enfant », reconnaît l’auteur de la préface, Colin Northmore, directeur du Sacred Heart College de Johannesburg où est scolarisée la fillette.



« Plus que du livre lui-même, je suis fier de la capacité de Michelle à s’exprimer avec autant de confiance ». A travers son expérience, « d’autres enfants découvrent qu’il est possible de réussir des choses remarquables parce qu’ils ont un exemple, un modèle qui l’a fait », juge Colin Northmore.



La petite Michelle envisage de devenir pédiatre et écrivain



La petite Michelle envisage de devenir pédiatre et écrivain - GIANLUIGI GUERCIA / AFP



« Voici les conseils que je donne aux enfants qui veulent écrire des livres : poursuivez vos rêves, ayez toujours confiance en vous, ne laissez personne vous mettre des bâtons dans les roues et, si vous ne savez pas lire, vous ne pourrez pas écrire », récite Michelle dans un discours déjà bien rodé.



Elle passe cependant sous silence une des clés de sa jeune réussite. Un parent, comme sa mère entrepreneure, prêt à débourser 100.000 rands (6.600 euros) pour publier le livre à compte d’auteur et en faire la promotion…



Avec AFP


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Communales 2018 : le vainqueur de la commune de Boffa commence à perdre patience

Dubréka : des élèves dans la rue pour dénoncer la multiplication des accidents de routes

Guinée : Des juristes dénoncent l’arrestation d’un syndicaliste accusé de « tentative de trouble… »

Violences survenues à Kourémali : le ministre Guinéen de l’Administration du Territoire se montre rassurant

Boké : Un syndicaliste arrêté et conduit à Conakry, des travailleurs menacent de marcher pacifiquement !

Labé : Un lycéen de 19 ans meurt noyé dans les eaux des chutes de la Saala

Guinée-Santé : 22 véhicules et 55 motos pour les ERARE

Guinée : Plus de 300 cours d’eau disparus sous l’effet de la dégradation de l’environnement à Siguiri

Mandiana: Des manifestants exigeant la construction du pont sur le fleuve Sankarani !

Bannière