ACTUALITES

Crise post-électorale : Boureima Condé prévient les acteurs qu’il n’y aura qu’une solution négociée

 Politique
17/4/2018

 
Le comité de suivi des accords politiques du 12 octobre 2016 à qui il a été confié l’examen des contentieux nés des élections locales a reçu le lundi 16 avril, les réclamations des différents partis. Il s’est agi aussi de l’audit du fichier électoral.

Cette rencontre du comité de suivi des accords politiques, deuxième en l’espace d’une semaine, a commencé par le compte-rendu de la sous-commission qui a reçu les recours des différents partis politiques candidats aux élections locales.

D’après le ministre de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, président du cadre de dialogue national, Boureima Condé, les réclamations des partis ont été transmises à un comité de réflexion chargé de les examiner.

Aux dires du chef de la majorité à l’Assemblée Nationale, Amadou Damara Camara: «En attendant la fin des travaux du comité, les partis ont convenu d’installer les conseillers dont l’élection ne fait l’objet d’aucune contestation».

Du côté de l’opposition, la déclaration du député de la majorité parlementaire affirmant qu’il y a eu une entente au tour de l’installation des conseillers dont l’élection n’est pas contestée « est totalement fausse, tendancieuse et mensongère ».

« Au cours des discussions, le ministre de l’administration du territoire a exprimé le souhait de vouloir installer les conseillers communaux dans lesquels il n’y a pas de contentieux. Et dans les autres communes où il y a des litiges, qu’une commission soit mise en place pour proposer une solution. Cette proposition a été soutenue par la mouvance, mais elle a été tout de suite rejetée à la fois par l’UFR et par l’UFDG qui étaient dans la salle », explique un député de l’UFDG, membre du comité chez nos confrères de Africaguinee.com.

Dans tous les cas, espère Ibrahima Deen Touré, représentant de l’UFR (union des forces républicaine), troisième force politique dans le comité de suivi des accords politiques, une solution sera trouvée aux revendications des partis.

En attendant, le président du cadre de dialogue et ministre de l’Administration du Territoire prévient: «J’ai espoir que nous trouverons la solution non pas sous forme juridique qui ne saurait jamais être discutée dans le cadre du comité de suivi d’un dialogue et, non plus les arrêts de la CENI. Mais quand il y a solution à trouver, que les guinéens comprennent cette fois-ci, qu’il s’agit d’un autre volet qui s’appelle la négociation pour la paix et pour le bonheur des guinéens».

Kovana SAOUROMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Mandiana à feu et à sang : des jeunes en colère dénoncent les « fausses promesses » du Professeur Alpha Condé

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Bannière