ACTUALITES

Concessions des ports de Conakry et de Lomé : Vincent Bolloré en garde à vue

 Economie
25/4/2018

 

Vincent Bolloré et Gilles Alix, directeur général du groupe Bolloré depuis 2006, ont été placés en garde à vue, ce mardi 24 avril, dans le cadre d’une information judiciaire portant notamment sur des soupçons de « corruption d’agents publics étrangers » dans le cadre de l’obtention de terminaux à conteneurs sur les ports de Lomé et Conakry, en 2009 et 2010.



L’information, révélée par Le Monde, a été confirmée à Jeune Afriquepar une source proche du dossier. Vincent Bolloré a été placé en garde à vue ce mardi dans les locaux de la police judiciaire de Nanterre, en région parisienne. Il avait été convoqué en tant que « mis en cause ». Gilles Alix, directeur du holding Bolloré depuis 2006, est également placé en garde à vue dans le cadre de la même affaire.





Les magistrats français en charge de l’instruction enquêtent notamment sur des faits de « corruption d’agents publics étrangers » lorsque le groupe Bolloré avait obtenu les concessions de terminaux à conteneurs : l’un à Lomé, au Togo, en 2009, et l’autre à Conakry, en Guinée, en 2010.



Une enquête préliminaire avait été initiée en juillet 2012 par le parquet de Paris avant que le dossier soit transféré au parquet national financier. Les magistrats soupçonnent le groupe Bolloré d’avoir sous-facturé des prestations de Havas, sa branche communication, délivrées à des dirigeants guinéens et togolais en vue de faciliter par la suite l’obtention de ces concessions.



« Le Groupe Bolloré dément formellement que sa filiale de l’époque SDV Afrique ait commis des irrégularités. Les prestations relatives à ces facturations ont été réalisées en toute transparence. L’audition de ses dirigeants permettra d’éclairer utilement la justice sur ces questions qui ont fait l’objet d’une expertise indépendante qui a conclu à la parfaite régularité des opérations », lit-on dans un communiqué diffusé par le groupe Bolloré ce mardi matin.




Jeune Afrique



 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Mandiana à feu et à sang : des jeunes en colère dénoncent les « fausses promesses » du Professeur Alpha Condé

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Bannière