Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Guinée/Crise postélectorale : la paralysie des activités économiques inquiète

 Economie
6/11/2020

 


Les activités économiques, notamment les commerces, restent perturbées à Conakry et dans plusieurs villes de l’intérieur du pays trois semaines après la présidentielle. Les boutiques et magasins sont fermés et les marchés ne refoulent pas du monde comme d’habitude. Une situation qui devient de plus en plus inquiétante.

Accusés de soutenir l’opposition à travers la fermeture de leurs lieux de commerce, les opérateurs économiques affirment par contre que c’est par mesure de précaution. Rappelant que les commerces sont souvent pillés pendant les violences électorales, certains commerçants promettent néanmoins d’ouvrir leurs lieux de vente après la publication des résultats définitifs de la présidentielle, s’il n’y a pas de troubles bien entendu. Mais le temps presse.

Face à la flambée des prix des produits de première nécessité, les initiatives se multiplient pour convaincre les commerçants à reprendre les activités pour le bien des pauvres citoyens. C’est le cas du maire de la commune de Matoto, la plus grande du pays, et du Ministre du commerce qui, cette semaine ont rencontré chacun, des commerçants, les administrateurs de marchés en présence des responsables à la base.

Même si le premier au lieu de dorloter les commerçants, a cru bon de les intimider, l’objectif est resté le même : trouver des voies et moyens pour la reprise normale des activités commerciales aussi bien à Conakry qu’à l’intérieur du pays.

« Je prends note des observations que vous avez formulées ce qui justifie le fait qu'on se rencontre parce qu'il y a beaucoup de choses. Peut-être pour les questions d'accès je n'aurais pas pensé. J'aurais dit oui le véritable problème c'est la sécurité mais il n'y a pas que la sécurité. Il y a beaucoup d'aspects. Et ça c'est le rôle des structures que vous avez mis en place. Vos représentants dans les chambres du commerce sont des élus. Donc ils ont votre confiance. C'est à eux de jouer ce rôle. Ils ont l'accompagnement du ministère. On va conjuguer les efforts avec les représentants des chambres du commerce pour rassurer les opérateurs économiques. Moi je verrai avec mon collègue ministre chargé des questions de sécurité quelles sont les mesures complémentaires qu'on pourrait avec ce qui est déjà fait pour rassurer davantage tout le monde afin que des activités commerciales reprennent de plus belle. Ce n’est pas spécifique aux marchés traditionnels, les centres commerciaux aussi. Je vais aussi m'entretenir avec les opérateurs économiques, grossistes-importateurs et mes collègues de la sécurité et à travers la chambre du commerce et la chambre régionale et nous vous ferons repartir les recommandations qui seront issues de tout ça pour que nous pussions ensemble rassurer les acteurs commerciaux pour que les activités reprennent de plus belle », a plutôt répondu le ministre Boubacar Barry aux commerçants qui ont mis en avant les problèmes d'ordre sécuritaires lors des manifestations, notamment l'accès aux lieux de vente, la sécurisation des boutiques et magasins pour justifier la fermeture de ces lieux de vente.

A signaler que la cour constitutionnelle s’apprête à donner les résultats définitifs de la présidentielle du 18 octobre ce samedi 7 novembre, selon une source bien informée.

Kovana SAOUROUMOU

 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Stade de Kindia: La pose de gazons synthétiques et la reconstruction sont une initiative de la Fondation KPC pour l’humanitaire

Vols dans des lieux de culte à N’Zérékoré : sept personnes lourdement condamnées par la justice

Vente illicite des carburants : deux dames interpellées à Keitaya (Dubreka)

N’zérékoré : Des présumés bandits appréhendés par la police

Organisation de la cérémonie de Prestation de serment du Premier Président de la 4ème République : un chef d’œuvre signé Dr Mohamed Diané (Par Abdoulaye Kaba)

Guinée : après les violences à Macenta, le PDG-RDA réclame la suppression des organisations communautaires

N’Zérékoré : heureuse coïncidence pour les victimes de violences faites aux femmes

Viols sur mineures : de nouveaux cas enregistrés à Conakry et Coyah

Reprise des activités commerciales : le maire de N’Zérékoré passe à la vitesse supérieure

Violences électorales à Kankan: Le gouverneur apporte des précisons et rassure les populations

Bannière