Banniere Guicopres janvier 2019

ACTUALITES

Drame de Womey: Makanéra demande aux média d'avoir de la compassion pour les victimes

 Politique
26/9/2014

 

De retour de la Forêt, le ministre de la Communication, Alhoussény Makanéra Kaké a confié à la presse ce vendredi que « ce qui s’est passé dans le village de Womey est grave et dangereux même pour l’existence de l’Etat guinéen ». « Il y a donc obligation que tous les Guinéens, particulièrement les journalistes fassent en sorte à ce que de tels actes ne se reproduisent plus en Guinée », dit-il.


Le ministre qui se félicite du fait que sa délégation ait réussi, premièrement, à empêcher un conflit intercommunautaire dans une région où une bagarre entre deux personnes de différentes communautés tourne au carnage, et en second lieu, à éviter des bavures policière, se dit avoir constaté avec regret que l’élan de compassion pour les victimes à Nzérékoré n’est pas la même à Conakry.


En commun accord, d’après le ministre de la Communication, « les radios publiques et privées ont interrompu leur émissions. Et lorsqu’elles ont repris, toutes parlaient de ce qui s’est passé à Womey. En condamnant le crime et en appelant à l’apaisement. Personne n’a pu trouver un mot pour justifier le crime, l’horreur qui s’est passé à Womey, a t-il rereté


Toutefois, étant donné qu’il n’est jamais trop tard pour bien faire, Alhoussény Makanéra Kaké a demandé aux journalistes de faire beaucoup d’effort « pour donner l’exemple ». Et donner l’exemple pour le ministre « est de dire que le sang de l’Homme est sacré. Et non donner la parole à ceux qui tente nt de coller une justification à un crime abominable ».


Pour lui, ceux qui rapportent qu’il a parlé de la suppression du statut de sous préfecture de Womey cherche à détourner le débat. Ils font de la récupération politique. Ils visent à ce que les crimes commis restent impunis. Dans ce sens, le ministre a nommément cité l’honorable Koni Kourouma député sous la bannière de l'UGDD.


Makanéra visiblement touché par le drame de Womey a demandé aux journalistes d’avoir de la compassion rien qu’à cause de leurs confrères.




Kovana Saouromou



 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Koundara: Lancement de la campagne nationale de reboisement

Kankan : du nouveau dans le dossier de l’imam Nanfo Diaby

Décès d'une patiente dans la maternité de Kankan: le gouvernement sanctionne ( communiqué)

Kaglelen : Un présumé voleur battu à mort !

Un mort et plusieurs blessés à Kérouané: le FNDC condamne un "assassinat de trop" ( Déclaration)

Covid-19 en Guinée: une décision des autorités religieuses fait débat

Retour de Gnalén Condé à Dabola : la jeunesse maintient sa position

Dabola : Gnalén Condé triomphe des contestations

Guinée : Alpha Condé procède à une permutation de préfets

Recrudescence de la vindicte populaire à N'Zérekoré : le laxisme de la justice mise en cause

Bannière