ACTUALITES

Protection de l’environnement : des acteurs de la société civile guinéenne échangent sur les conclusions de la COP22

 Environnement
31/1/2017

 



Un atelier d’échange sur les conclusions de la COP22 tenue en novembre dernier à Marrakech (Maroc) s’est tenu, le mardi 31 janvier 2017, à Conakry. Selon les organisateurs, 55 personnes venues des organisations de la société civile guinéenne œuvrant à la protection de l’environnement sont invitées à prendre part à cet atelier organisé par le réseau national de la société civile pour l’environnement et le développement durable avec l’appui financier de l’Union européenne à travers le programme d’appui aux organisations de la société civile (PASOC).



Au programme de cette journée d’échange, il a eu la présentation des actions de l’UE à travers le PASOC ; la présentation du le réseau national de la société civile pour l’environnement et le développement durable ; la présentation du rapport de la COP22 ; celle des conclusions de la COP22. Il y a aussi eu des débats sur les concepts et enjeux des changements climatiques, des échanges sur la problématique de la gouvernance environnementale en Guinée.



Dans son discours de bienvenue, Sékou Ahmed Diakité, le coordinateur du réseau national de la société civile pour l’environnement et le développement durable a exprimé sa joie devant la présence de l’ensemble des acteurs de la société civile évoluant dans le domaine de la protection de l’environnement. Une présence qui en dépit des occupations des invités prouve à suffisance, selon lui, les préoccupations qu’ils partagent avec le réseau national de la société civile pour l’environnement et le développement durable face au changement climatique.



Selon lui, l’année 2016 a battu le record de la chaleur avec une température de 1,36°C alors que l’objectif d’ici 2050 est de maintenir la température en dessous de ce chiffre. Une situation qui inquiète les organisations de la société civile et le gouvernement et nécessite plus de responsabilité et d’engagement de chacun et de tous. Toute chose qui a poussé le réseau national de la société civile pour l’environnement et le développement durable à organiser le présent atelierd’échange sur les conclusions de la COP22 et la gouvernance environnementale en Guinée suite à sa participation à la COP22 du 5 au 18 novembre 2016.



Pour Sékou Ahmed Diakité, le défi climatique ne doit plus être des réunions et des discours. Les organisations de la société civile ont besoin d’appui technique et financier dans le domaine environnemental pour agir à travers des projets. Raison pour laquelle le réseau national de la société civile pour l’environnement et le développement durable a ciblé un certain nombre d’activités à mener dont entre autres, la réalisation d’une enquête sur la gouvernance environnementale en Guinée ; la mise en place des activités génératrices de revenus en faveur des populations riveraines de la forêt de Ziama à Macenta, une forêt en détresse ; des campagnes d’information et de sensibilisation sur l’occupation anarchique des côtes.



Pour sa part, le coordinateur du programme d’appui aux organisations de la société civile, Babacar Ndiaye s’est dit très heureux de prendre part à cet atelier d’échange sur les conclusions de la COP22. Il ensuite a transmis aux organisateurs de l’atelier, les remerciements de la délégation de l’Union Européenne. Et enfin, il a réaffirmé l’engament du programme d’appui aux organisations de la société civile à appuyer la société civile guinéenne pour son repositionnement.



Le PASOC (programme d’appui aux organisations de la société civile), d’après Babacar Ndiaye, est financé dans le cadre du dixième fonds européen de développement à travers un accord entre la Guinée et la commission de l’union européenne. La convention de financement a été signée le 14 novembre 2013. C’est pour 40 mois d’activité au niveau de la Guinée à travers le renforcement des capacités des organisations de la société civile. Il a connu quelques difficultés au niveau de son démarrage car la première réunion de son démarrage n’a eu lieu que le 06 février 2015.



Le programme d’appui aux organisations de la société civile, selon les explications de son coordinateur, a cinq résultats majeurs dont la mise en place d’une cartographie de la société civile en Guinée avec leurs enjeux et leurs besoins; le renforcement de la compétence des organisations de la société civile dans le domaine de la gouvernance; renforcement des capacités institutionnelles et organisationnelles des organisations de la société civile ; la mise en place des organismes correspondants régionaux (OCR), cinq au total à travers tout le pays ; l’appui financier aux organisations de la société civile, 40 au total ; création d’un cadre de concertation entre les acteurs de la société civile, entre les organisations de la société civile et l’Etat et entre les acteurs de la société civile et les partenaires techniques et financiers.



Mathias Rodolf Haba représentant de la Primature a, avec plaisir, déclaré ouvert les travaux atelier d’échange sur les conclusions de la COP22 après avoir cité tout ce qui est fait par le gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre des engagements pris au cours de la COP22.



Kovana Saouromou


 

 
Express TV
L'an 60 de la Guinée: Le président Alpha CONDE et la presse Internationale
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Echos de Sekhoutoureya
Exclusif : Communication : le plan caché du président ?
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
HISTOIRE de la République de Guinée
Pourquoi est-il difficile aujourd’hui d’écrire sur la Première République (1958-1984) ? (Par El hadj Sidiki Kobélé Keita)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Mandiana à feu et à sang : des jeunes en colère dénoncent les « fausses promesses » du Professeur Alpha Condé

Dubréka : quand l’Etat fout le camp

Mamou: Le Président Condé inaugure la MUFFA et la MC2

Journées de l’élevage à Labé: Les ambitions du Président Alpha Condé pour le secteur

Labé: Un accueil chaleureux réservé au Président Alpha Condé

Dubréka : des femmes dans la rue pour réclamer l’eau et l’électricité

Fria: Le Président Alpha Condé relance les activités de production de l’Usine

Labé: Le procureur dans de sales draps

Guinée : une épidémie de fièvre aphteuse inquiète des paysans

Transports-Guinée : Les quatre ponts de Tanènè remis en état

Bannière