Bannière

ACTUALITES

Guinée-Bissau: l'ONU recommande la nomination du Premier ministre en fonction de l'Accord de Conakry

 Politique
13/5/2017

 

Le Conseil de sécurité des Nations Unies a recommandé au président bissau-guinéen José Mário Vaz la nomination d'un Premier ministre en vertu des dispositions de l'Accord de Conakry, a-t-on appris vendredi à Bissau de source officielle.



L'information est contenue dans une déclaration du Conseil de sécurité, publiée ce vendredi à la presse par sa représentation à Bissau.



Dans ce document, les membres du conseil demandent qu'un nouveau chef de gouvernement soit nommé avant le 25 mai prochain, date fixée par la mission de haut niveau de la Communauté économique des Etats d'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), à l'issue d'une visite en Guinée-Bissau.



L'accord de Conakry, signé en octobre sous la supervision de la CEDEOA, en vue de sortir la Guinée-Bissau de près de deux ans de crise et d'impasse politiques, prévoit la nomination d'un Premier ministre de consensus et la formation d'un gouvernement incluant les partis représentés au parlement.



Dans leur déclaration, les membres du Conseil de sécurité "ont exprimé leur profonde préoccupation face à la crise politique et institutionnelle prolongée en Guinée-Bissau, en raison de l'incapacité des acteurs politiques à parvenir à une solution durable et consensuelle, ce qui conduit à l'impasse actuelle".



Selon le document, le Conseil a appelé les Bissau-Guinéens à s'abstenir d'actions qui pourraient accroître la tension et inciter à la violence.



Les membres du Conseil de sécurité ont rappelé que la mise en œuvre de l'accord peut être un moyen de rétablir la confiance des partenaires et pour permettre à la communauté internationale d'honorer les engagements financiers pris à la Conférence de bailleurs de fonds de Bruxelles en mars 2015, selon le document.



Ils ont salué les forces de défense et de sécurité pour leur non-ingérence dans la situation politique en Guinée-Bissau et les ont exhortés à maintenir la même posture.



Ils ont engalement exprimé une profonde inquiétude sur les défis posés par la criminalité internationale organisée et d'autres menaces majeures, y compris le trafic de drogue dans le pays, ainsi que l'extrémisme violent qui peut conduire à des menaces terroristes.



Xinhua


 

 
Express TV
Guinée: Le premier ministre Mamdy Youla dévoile l'ossature de son gouvernement à 31 ministères!
Dépêches
Mamadou FOFANA Vs Seinkoun KABA
L’inconséquence de la Cour Suprême de Guinée !
Express radio

Archives

Ce jour-là : le 20 octobre 2011, Mouammar Kadhafi est tué aux abords de Syrte
Depuis l’amorce de la révolution libyenne, le pays est ravagé par la guerre civile...
Politique
UFDG : Cellou Dalein a t-il vraiment trouvé une perle rare pour remplacer Bah Oury?
Interview de Kerfalla Camara, PDG de GUICOPRES
« Nous investissons pour vendre l’image positive de la Guinée »
Il faut sauver la Guinée du multipartisme désintégrateur
Mon point de vue (Par Sidiki Kobélé Keita )
Coup de gueule
Des clarifications indispensables (Par Aly Bocar Cissé)
Interview de Sékou Souapé Kourouma avec le journaliste Bébel
« Je n’ai jamais été dans un mouvement armé quelconque avec Alpha Condé… »
REGIONS

Bruxelles : Communiqué du président du Haut Conseil de Oulada

Coyah : Le Directeur Central de la Sécurité Routière appelle au respect du code de la route

Labé : un gendarme tente de violer une fillette de 12 ans au quartier Pounthioun

Guicopres : KPC offre gratuitement 40 parcelles à 40 jeunes de son entourage

Université de Kindia : violente manifestation des étudiants sortants

Labé: Rapport d’investigation d’une flambée de diarrhée dans la sous-préfecture de Tountouroun

Alerte au choléra à Lélouma : les premiers résultats tombent !

Alerte au choléra à Lélouma : L’ANSS apporte des précisions !

Guinée/Sierra Leone: Comment le trafic de cannabis a été atténué au poste frontalier de Pamelape (Forécariah) ?

Coyah : le pont Kaaka, une fierté pour les populations de la localité et des usagers de la route

Bannière